À qui profitera la déviation du Taillan ?
Ecologie  Economie  Kiosque abonné 

À qui profitera la déviation du Taillan ?

Le dernier obstacle judiciaire levé cette semaine, les travaux de la déviation du Taillan continuent. Dans le sillage du bétonnage annoncé d’une cinquantaine d’hectares de nature nécessaires à la construction de cette route de 7,9 km, les opposants au projet redoutent qu'il n'accélère l’artificialisation des espaces naturels alentours. Le chantier d'une nouvelle zone d'activité a ainsi démarré à Arsac, au nord du Taillan. 

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Antoine Cariou
Antoine Cariou
Étudiant à Sciences Po Bordeaux, breton et néo-bordelais - a troqué le cidre pour les cannelés il y a 3 ans.

En BREF

Soutien à George Floyd : des colleuses féministes arrêtées par la police à Bordeaux

par Audrey Gleonec. 2 217 visites. 1 commentaire.

Bordeaux livre ses premières aides au monde de la culture

par Walid Salem. 431 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Musées et monuments rouvrent progressivement à Bordeaux et sa région

par Simon Barthélémy. 1 634 visites. Aucun commentaire pour l'instant.