Alerte sur des troubles cardiaques liés à la chloroquine en Nouvelle-Aquitaine
Brèves 

Alerte sur des troubles cardiaques liés à la chloroquine en Nouvelle-Aquitaine

L’Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine a signalé 10 cas de toxicité cardiaque dans la région suite à des prises de chloroquine. Face à des symptômes évocateurs du Covid-19, ces personnes auraient consommé du Plaquenil (hydroxychloroquine), nécessitant parfois « une hospitalisation en réanimation ».

Si cette molécule, promue par le professeur Didier Raoult, peut être prescrite contre le coronavirus, l’ARS Nouvelle-Aquitaine « alerte sur les dangers de l’hydroxychloroquine qui ne doit en aucun cas être prise en automédication ».

Indiquée aux personnes souffrant de lupus, de polyarthrite rhumatoïde ou encore, à titre préventif, pour les allergies au soleil (lucite), l’hydroxychloroquine « n’est pas anodine car elle peut provoquer des troubles du rythme cardiaque graves pouvant être fatals », affirme l’agence.

Sa prescription doit ainsi être « systématiquement accompagnée d’une surveillance médicale (notamment par monitoring cardiaque) », et ne pas être associée à d’autres médicaments sans avis médical.

160 personnes dans un état grave

« Il est primordial que ces recommandations soient respectées pour éviter la survenue d’événements indésirables graves mais aussi des hospitalisations en réanimation qui sont actuellement précieuses », rappelle l’ARS.

Rappelant que les effets de la choloroquine sur le virus étant en cours d’évaluation, elle souligne que « la déclaration des effets indésirables suspectés est importante », et est à transmettre au centre régional de pharmacovigilance territorialement compétent ou sur le portail de signalement des événements sanitaires indésirables : https://signalement.social-sante.gouv.fr/.

Ce dimanche en Nouvelle-Aquitaine, 160 personnes étaient en réanimation ou en soins intensifs, 588 patients hospitalisés (pour 226 personnes sorties guéries de l’hôpital depuis le début de l’épidémie). 58 personnes sont mortes du Covid-19 dans la région

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.

En BREF

La France condamnée pour protection insuffisante des dauphins du Golfe de Gascogne

par La Rédaction. 590 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Menacé de mort en Guinée, réfugié à Bordeaux, le journaliste Marcel Tolno craint d’être expulsé

par Marie Piquet. 940 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Décrocheurs » : un militant écologiste de nouveau poursuivi en justice à Bordeaux

par Marie Piquet. 2 856 visites. Aucun commentaire pour l'instant.