Enquêtes et actualités gavé locales


Coronavirus : la Nouvelle-Aquitaine, base arrière de l’opération Morphée

L’épidémie poursuit sa progression en Nouvelle-Aquitaine avec 165 nouveaux cas confirmés de personnes atteintes du Covid-19, portant à 1 172 les cas confirmés dans la région, dont 316 en Gironde, a indiqué ce vendredi l’Agence régionale de Santé. L’ARS déplore 42 décès parmi les personnes hospitalisées, dont 17 en Gironde, et 291 personnes actuellement hospitalisées, …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Coronavirus : la Nouvelle-Aquitaine, base arrière de l’opération Morphée

L’épidémie poursuit sa progression en Nouvelle-Aquitaine avec 165 nouveaux cas confirmés de personnes atteintes du Covid-19, portant à 1 172 les cas confirmés dans la région, dont 316 en Gironde, a indiqué ce vendredi l’Agence régionale de Santé.

L’ARS déplore 42 décès parmi les personnes hospitalisées, dont 17 en Gironde, et 291 personnes actuellement hospitalisées, dont 96 en réanimation ou en soins intensifs .

Estimant disposer de 250 lits libres pour de la réanimation lourde, la région continue à accueillir des patients en provenance du Grand Est. 6 sont arrivés par avion ce vendredi à Bordeaux, via l’opération Morphée conduite par l’armée française. Ce week-end, un TGV médicalisé transfèrera 16 patients en réanimation depuis les CHU de Nancy et Metz ; un deuxième partira de Mulhouse avec 18 à 20 patients à bord.

Ils seront répartis dans les différents établissements hospitaliers de la région – 10 patients au CHU de Poitiers, 7 à l’hôpital militaire Robert-Picqué de Bordeaux ou 6 au CHU de Limoges.

« Cela ne remet pas en cause la prise en charge des patients Néo-Aquitains, puisque notre région conservera toujours, même en intégrant l’arrivée de ces patients hors région, 3/4 de ses capacités d’accueil en réanimation en soins critiques dans les hôpitaux de la région« , assure le communiqué de l’ARS.

Ehpad sous surveillance

Depuis le début de l’épidémie, la France a observé 1 995 décès, dont 299 morts supplémentaires en vingt-quatre heures. Un travail est actuellement en cours pour recenser précisément le nombre de décès dans les Ehpad. 4 personnes seraient mortes dans un des établissements de la région Nouvelle-Aquitaine, indique l’ARS.

L’agence signale qu’un nombre croissant d’Ehpad est touché par l’épidémie – 29 établissements de la région (sur 910 dans le région) comptent au moins deux cas, parmi les résidents ou le personnel, 36 autres ont au moins un cas. Mais en mettant rapidement « sous cloche » une vingtaine d’Ehpad, la propagation de l’épidémie aurait été enrayée, assure-t-elle.

Alors que le Premier ministre a annoncé ce vendredi la prolongation du confinement pour 15 jours supplémentaires, les autorités sanitaires espèrent pouvoir enrayer la hausse du nombre de cas. 


#Agence régionale de santé

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options