Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Résultats et commentaires des élections municipales à Bordeaux et sa métropole
Politique 

Résultats et commentaires des élections municipales à Bordeaux et sa métropole

par La Rédaction.
Publié le 15 mars 2020.
Imprimé le 16 octobre 2021 à 16:18
8 811 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Pour lire les résultats des élections municipales sur la carte, à partir de dimanche 15 mars à 20h, survolez votre commune avec la souris et cliquez dessus (sur ordinateur) ou cliquez juste dessus (sur téléphone et tablette).
Sous la carte, suivez le direct de nos journalistes à Bordeaux.
.

Suivez ici les élections municipales à Bordeaux et sa métropole. La rédaction de Rue89 Bordeaux est mobilisée pour transmettre un compte rendu : conditions de vote, réactions, commentaires et résultats pour ce premier tour marqué par l’épidémie due au coronavirus.

Vous avez été nombreux à suivre notre premier direct sur Rue89 Bordeaux. Nous vous en remercions et nous vous annonçons d'ores et déjà le même rendez-vous pour le second tour, si tout va bien !

Le maire sortant, Nicolas Florian, arrive en tête de ce 1er tour avec 96 voix d'avance sur l'écologiste Pierre Hurmic. Le second tour s'annonce très serré.

Il faut attendre le second tour pour connaître le patron de Palais Rohan à Bordeaux (WS/Rue89 Bordeaux)

Les résultats définitifs pour Bordeaux

- Nicolas Florian 34,56%
- Pierre Hurmic 34,38%
- Thomas Cazenave 12,69% 
- Philippe Poutou 11,77% 
- Bruno Paluteau 3,26% 
- Pascal Jarty 1,25% 
- Yves Simone 0,96% 
- Gilles Garçon 0,66% 
- Fanny Quandalle 0,45% 

Réaction de Thomas Cazenave (qui s’exprimera demain quant à sa position pour le second tour)

"Les premiers résultats ne sont pas à la hauteur de ce que j’espérais, j’espérais convaincre plus de Bordelaises et de Bordelais. On n'a pas réussi à en convaincre suffisamment. Je dois désormais discuter avec l’ensemble de la liste Renouveau Bordeaux pour analyser les résultats et l’abstention pour prendre position sur le second tour. L’important est désormais de faire vivre notre projet avec aussi l’idée d’un ancrage local. C’est important pour convaincre davantage. Je veux voir dans quel état d’esprit sont mes équipes, et sur cette base on verra la suite."

Outre l'interrogation sur une alternance possible à Bordeaux, le suspense est entier pour la métropole. Plusieurs maires de l'actuelle majorité Communauté d'avenir sont en effet en ballotage, certes favorable, dans de grandes villes de l'agglomération - Franck Raynal à Pessac, Patrick Pujol à Villenave d'Ornon, Jacques Mangon à Saint-Médard-en-Jalles.

Résultats définitifs à Bordeaux : Nicolas Florian en tête avec 96 voix d'avance.

Réaction de Pierre Hurmic (Bordeaux Respire !)

"C’est un score historique à Bordeaux, pour la première fois un maire sortant est en ballotage, et pas en première position (les dernières estimations le donnent en fait à égalité avec Nicolas Florian 35%, NDLR). Je m’étais fixé deux aspirations au début de la campagne : créer une liste de rassemblement pour pouvoir incarner l’alternance à Bordeaux ; et que cette alternance et ce rassemblement s’incarnent autour de l’écologie. (…) C’est une double satisfaction. Je ne peux pas non plus ne pas être de la tristesse au vu de la situation sanitaire de notre pays. Je tiens naturellement à remercier tous les fonctionnaires et bénévoles de la ville qui ont agi dans des conditions difficiles."

Alain Juppé aperçu sortant du bureau de Nicolas Florian à l'hôtel de ville de Bordeaux.

Selon une estimation de France 2, Pierre Hurmic serait en tête avec 35,9%. Derrière lui, Nicolas Florian : 33,4% - Thomas Cazenave : 12,9% - Philippe Poutou : 10,8%.

Patrick Bobet, l'actuel président de Bordeaux Métropole, est élu au premier tour au Bouscat (59%)

A égalité avec Nicolas Florian, Pierre Hurmic s'adresse à la presse (CM/Rue89 Bordeaux)

Les estimations pour Bordeaux :
- Nicolas Florian : 34,10%
- Pierre Hurmic : 34,10%
- Thomas Cazenave : 12,70%
- Philippe Poutou : 12,70%

Abstention record à Bordeaux : 36,98% de participation à 19h45.

Le Palais Rohan (WS/Rue89 Bordeaux)

Dans quelques minutes, les premières estimations.

Jean-Louis David dénonce les conditions sanitaires dans les bureaux de vote

Elu de la ville de Bordeaux pendant 30 ans auprès de Jacques Chaban-Delmas et Alain Juppé, Jean-Louis David avait subitement claqué la porte de l'hôtel de ville en novembre dernier, "en désaccord avec les orientations de la campagne électorale" du maire sortant Nicolas Florian. Il a ensuite décidé d'apporter son soutien au candidat LREM Thomas Cazenave. D'ailleurs, l'ancien élu du conseil municipal nous le dit sans détours, "j'ai voté pour lui".

De retour de son bureau de vote à Saint-Christoly, dans le centre-ville, il dénonce l'absence de respect strict des conditions sanitaires de son bureau de vote comme celui de Saint-Bruno où il s'est également rendu dans l'après-midi. Pourtant, ces mesures drastiques avaient été avancées par la mairie il y a quelques jours : absence de gel hydro-alcoolique pour le public (réservé aux assesseurs), ni marquage au sol s'indigne-t-il.

"On propose vaguement aux gens d'aller se laver les mains, ce qu'ils ne font pas pour la plupart" ajoute-t-il dépité

Suivez les résultats des élections municipales de la Gironde sur notre carte interactive régulièrement mise à jour sur ce lien.

Dans certaines communes du département de la Gironde, les bureaux de vote sont sur le point de fermer.

Vos commentaires sur notre page Facebook

Ce matin, à Talence bureau de l’école Gambetta, une ou deux personnes masquées au bureau numéro 7 (sûr au moins 8 personnes assignées). Des gants pour les prises en mains des cartes électorales et des cartes d’identité. Pas de gel à l’entrée, pas de gel sur les gants entre la personne devant moi et moi même... pas de transmission orale sur les consignes de sécurité. Lorsque j’interroge la personne qui doit prendre entre ses mains mes cartes, (et qui refuse mon choix de les tenir et lui montrer) sur les risques et les connaissances scientifiques sur les modes de transmissions, sur le fait que les gants qu’ils portent les protègent eux mais pas nous... elle n’a eu aucune écoute face aux inquiétudes, j’ai même eu l’impression de déranger. Ceci est un exemple qui illustre qu’aucun cadre de sécurité publique a été mis en place de façon suffisamment contenante pour assurer la protection de tous les citoyens ! Le maintien de ces élections municipales est juste pathétique 😡🤮

Vos commentaires sur notre page Facebook

Bordeaux bureau Albert Barraud aucunes consignes de sécurité, pas de gel, pas le marquage distance, pour les assesseurs certains ont des gants en laine ils prennent les papiers (carte d’identité et carte d’électeur ) avec les mains et les posent sur la boîte de vote etc... Après avoir parler au responsable il me dit il y a un point d’eau ok mais pas de savon et je respecte les consignes de la #mairiedebordeaux. C’est une honte 😡

Taux de participation à 17h en Gironde : presque moitié moins qu'en 2014 !

La Préfecture de la Gironde vient d'annoncer que le taux de participation estimé à 17h dans le département est de 33,91%, contre 59,78% au 1er tour des élections municipales de 2014 et 63,88% au 1er tour des élections municipales en 2008 à la même heure.

Le taux de participation au 1er tour de l’élection présidentielle de 2017 en Gironde à la même heure était de 66,82%. Il était de 34,25% au 1er tour des élections législatives de 2017.

Devant le bureau de vote de l'école maternelle rue Naujac, trois femmes viennent de voter. L'une d'elle propose du gel hydro-alcoolique aux autres qui tendent aussitôt les mains. 

"Il n'y avait pas de quoi se laver les mains, s'étonne l'une d'elles. Et on m'a même tendu un stylo pour signer, mais j'avais le mien."

A l'intérieur, une assesseure confirme :

"Certains son venus sans leur stylo. On leur en propose un. Mais s'il est utilisé, il est désinfecté après chaque utilisation. On fait en sorte de rassurer les électeurs. On respecte les consignes. Par rapport à une période de crise, on ne peut qu'être satisfait par les gens qui se sentent responsables. On aurait penser par exemple qu'il y aurait plus d'abstention, mais les gens sont là. Ils ne sont pas stressés. Il y a eu du monde en continu et à certaines heures, il y a eu des pics."

Dans les couloirs, ceux qui ont voté croisent ceux qui arrivent. Ils gardent la distance et s'écartent à leur passage. Un votant s'étonne de l'absence du marquage au sol censé tenir les électeurs à un mètre l'un de l'autre. Mais à bien regarder, la ligne était marquée par des petites gommettes de couleurs, esprit de maternelle oblige ! "On n'avait que ça", commente un assesseur.

Au bureau de Naujac, le marquage au sol est fait avec des gommettes (WS/Rue89 Bordeaux)

La plupart des bureaux de vote ferme à 20h. Il vous reste donc quatre heures pour voter. Pour connaître votre situation électorale et votre bureau de vote, cliquez sur ce lien.

La vie semble suivre son cours en ce dimanche ensoleillé à Bordeaux. Mais peut-être aussi avec un goût de "derniere fois" ! Louis et Edouard, 27 ans, parisiens, sont venus pour le week-end. Ils devaient fêter un anniversaire dans un château du coin, mais l'évènement a été annulé, au profit d'une fête d'appartement.

S'ils avouent être sortis dans la capitale girondine tout le week-end, ils réalisent, à cause du climat ambiant, que tout ça est quand même inquiétant.

"C'est ce côté inédit qui nous inquiète, ça fait peur car on ne connaît pas, et on ne sait pas comment ça va se passer."

Marché place Pey-Berland (CM/Rue89 Bordeaux)

Installés sur un banc du marché de la place Pey-Berland, en plein soleil, ils en profitent pour déguster des huitres, le tout arrosé d'une bouteille de vin blanc, à défaut d'avoir pris place à une terrasse.

Louis est acheteur auprès des marchés sur une plateforme qui réalise de la livraison à domicile. Il va donc être mobilisé pour travailler davantage. Son patron a annulé ses vacances, il en a fait tout autant.

Edouard, qui travaille dans le textile, est plus inquiet pour son activité professionnelle. Tous deux réfléchissent à quitter Paris pour la campagne si la France était prochainement confinée.

A l'école du Grand Parc, à Bordeaux, on s'attache à respecter les mesures préconisées - distances de sécurité dans la queue, présidents et assesseurs des bureaux pourvus de gants… La plupart des électeurs qui se sont déplacés, et ils sont assez nombreux ce dimanche, ont aussi pris leurs précautions - certains viennent équipés de leur propre gel hydro-alcoolique, de gants, voire de masque. 

Au bureau de vote du Grand-Parc (SB/Rue89 Bordeaux)

L'épidémie de coronavirus n'a pas dissuadé Dorothée :

"On habite là et on se dit que c'est important, souligne cette cadre bancaire de 48 ans. On respecte les distances de sécurité, on essayer de ne pas toucher trop de choses, et j'ai apporté mon stylo pour émarger."

Elle dit ne pas être inquiète outre mesure, "sauf pour nos aînés", mais se demande en revanche si l'issue du scrutin ne sera pas faussée :

"Les personnes âgées ne vont pas trop se déplacer, cela peut arranger certains partis plus que d'autres. Vu que la vie économique s'arrête, la logique aurait voulu que celle des institutions le soit aussi."

Difficile de dissocier élections et coronavirus.

Les élections vues par le photographe Jean-Michel Becognee

Point sur le taux de participation en Gironde : une baisse se confirme

Selon la préfecture, le taux de participation estimé à 12h dans le département de la Gironde est de 17,01% contre 20,95% au 1er tour des élections municipales de 2014, et 23,71% au 1er tour des élections municipales en 2008 à la même heure.

Pour mémoire le taux de participation au 1er tour de l’élection présidentielle de 2017 en Gironde à la même heure était de 25,90%. Il était de 19,27% au 1er tour des élections législatives de 2017.

Vous pouvez retrouver tous nos articles sur cette campagne en suivant ce lien : Municipales 2020

Le candidat Pierre Hurmic a voté ce matin 11h au bureau de vote Sablières-Deyries. Dans un communiqué de presse, son équipe a annoncé que sa permanence de campagne rue des Trois-Conils "sera d’un accès très limité". La soirée électorale est annulée.

Pierre Hurmic dans sa permance de campagne (WS/Rue89 Bordeaux)

Pas de tram et très peu de bus en circulation sur le réseau TBM de l’agglomération bordelaise. Selon 20 Minutes, les conducteurs ont fait valoir leur droit de retrait après la suspicion d’un cas de coronavirus chez une conductrice. 

"La conductrice affirme avoir été dépistée positive au virus mais la direction n’a pas eu de confirmation officielle pour le moment selon les informations de 20 Minutes. Ces conducteurs demandent des mesures de désinfection des rames et des bus."

Tram place Pey-Berland à Bordeaux (photo d'archives - WS/Rue89 Bordeaux)
Nicolas Florian et son épouse viennent d'arriver pour voter (CM/Rue89 Bordeaux)

Les conditions sanitaires ne sont pas respectées au bureau de l'école Alphonse-Dupeux, bureau de vote où Nicolas Florian, le maire de Bordeaux et candidat à sa propre succession, va venir voter : gel hydro-alcooliqueréservé au personnel, sanitaires isolés dans la cour, pas de marquage au sol. 

Bonjour

Les élections municipales ayant été maintenues malgré l'épidémie de coronavirus, des mesures spécifiques d'hygiène sont appliquées dans les bureaux de vote :

  • les situations de promiscuité prolongée devront être évitées,
  • des affiches sur les "gestes barrières" et sur les bons comportements à adopter dans les bureaux de vote seront apposées,
  • un point d’eau ou du gel hydro-alcoolique sera mis à disposition,
  • le bureau de vote sera nettoyé et désinfecté avant et après chaque scrutin,
  • il est demandé aux électeurs d’apporter leur propre stylo pour signer.
L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Une multinationale subventionnée par la Région Nouvelle-Aquitaine dans le viseur des « Pandora Papers »

par Simon Barthélémy. 1 277 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux Ensemble demande des éclaircissements sur un conflit d’intérêts concernant une élue de la majorité

par Victoria Berthet. 1 081 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux, capitale mondiale par intérim de l’économie sociale et solidaire

par La Rédaction. 635 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×