Enquêtes et actualités gavé locales

InCité annule 3 mois de loyer pour les commerçants, artisans et associations à Bordeaux

En accord avec ses actionnaires publics et privés, la bailleur a décidé d’annuler 3 mois de loyers hors charges au profit de certaines activités. Une aide estimée à 100 000€.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

InCité annule 3 mois de loyer pour les commerçants, artisans et associations à Bordeaux

Les activités commerciales, artisanales et associatives locataires d’inCité à Bordeaux peuvent souffler. La Société d’Economie Mixte métropolitaine, inCité, a décidé de supprimer 3 mois de loyers aux TPE qui emploient moins de 10 salariés et qui, n’exerçant pas d’activité essentielle, font l’objet d’une décision administrative de fermeture pour motif sanitaire.

« Dès l’annonce du confinement, détaille Benoît Gandin, directeur d’inCité, j’avais écrit pour annoncer à nos locataires la suspension des loyers en attendant d’y voir un peu plus clair. J’ai eu quelques sollicitations d’entreprises et de commerçants demandant la suppression de ces loyers. Je suis allé sur le terrain et je me suis entretenu avec nos actionnaires, nous avons fini par prendre cette décision, car en effet, suspendre signifie reporter cette charge à plus tard. »   

30 commerces concernés

Par cette mesure, inCité entend contribuer à l’effort collectif pour soutenir et relancer les activités économiques de proximité. Selon son directeur, « 30 locaux sur 70 commerces ( 14 000 m² en tout) sont concernés au Grand Parc, Saint-Pierre, Saint-Eloi, Saint-Michel… »

Cette aide directe bénéficiera ainsi à des entreprises de la seule ville de Bordeaux, où cette société mixte – dont les actionnaires sont Bordeaux Métropole et la Ville de Bordeaux, la Banque des Territoires, la Caisse d’Epargne, la CCI et ARKEA – possède des locaux.

« Cela représente 100 000€, précise Benoît Gandin. C’est une perte sèche mais qui va tout à fait dans le sens de notre mission comme un acteur du développement d’économies de proximité »

Interrogé par Rue89 Bordeaux, le bailleur n’envisage pas d’annonce similaire sur son parc de logements. Mais il promet « des mesures pour accompagner les locataires en difficulté au cas pas cas ». 


#Bordeaux

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options