Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Infos et enquêtes à Bordeaux et sa métropole
Blair Connor raccroche les crampons : « Le temps est venu pour le surf »
Brèves  Sport 

Blair Connor raccroche les crampons : « Le temps est venu pour le surf »

par Walid Salem.
Publié le 10 juin 2020.
Imprimé le 22 avril 2021 à 02:19
1 472 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’ailier emblématique de l’Union Bordeaux Bègles arrête le rugby après avoir « donné 100% pour cette saison ». L’Australien de 31 ans était le dernier joueur de l’effectif qui a emmené le club en Top 14.

Il a annoncé sa retraite simplement, dans un post sur sa page Facebook, une retraite « effective immédiatement » :

« C’est une décision que j’ai prise avant le début de saison 19/20. […] Alors, j’ai décidé que je pourrais donner 100% pour cette saison mais je n’ai plus rien à donner la saison prochaine. Malgré la pause du virus, mon corps reste inchangé et ma décision aussi. »

En effet, les efforts de Blair Connor et ses ambitions se sont retrouvés contrariés par la pandémie du Covid-19 et la crise sanitaire qui s’en est suivie. Le championnat a été interrompu et aucun champion n’a été désigné.

Blair Connor, ici contre le Stade Toulousain en 2013 (cc Wikipedia/Pierre Selim)

Le dernier joueur de la montée

Connu pour ses fulgurances et son engagement sur le terrain, aussi bien en défense qu’en attaque, il a longtemps été le chouchou des supporters de l’UBB. Ailier historique du club aux 46 essais dans 4 compétitions différentes (PRO D2, TOP14, Champions Cup et Challenge Cup), il a été 205 fois titulaires en 219 matchs.

Blair Connor raccroche les crampons sans avoir jamais soulevé le bouclier de Brennus, alors que son équipe occupait la première place du Top 14, lui qui a participé à l’écriture de l’histoire du club. L’Australien est effectivement le dernier joueur du club à avoir connu la montée dans l’élite en 2010.

« Depuis la fin de la saison 18/19 je commençais à sentir une douleur chaque jour, notamment quand je sprinte ou je change de direction, donc c’est devenu difficile de trouver du plaisir pendant l’entrainement. Malheureusement pour moi, ce n’est plus les années 60 où l’échauffement était une cigarette et l’entraînement était 10 bières au pub ! De nos jours l’entrainement est en fait plus intense que les matchs et plus important pour la victoire », développe-t-il sur sa page Facebook.

Après avoir remercié le président de l’UBB, Laurent Marti « pour cette jolie aventure », le joueur de 31 ans assure que « ce n’est pas un moment triste, plutôt un moment de bonheur ». L’homme à la toison d’or, que le président n’hésite pas à qualifier d’ « icône du club », va pouvoir se consacrer pleinement à une autre de ses passions, le surf.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Après l’expulsion du Volcan, l’agence immobilière porte plainte pour harcèlement et diffamation

par La Rédaction. 1 225 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le député Loïc Prud’homme contrôlé après une mobilisation pour le climat

par La Rédaction. 1 795 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un incendie criminel ravage les cabanes des sans-abri quai Sainte-Croix

par La Rédaction. 898 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×