Covid-19 : nouvelle salve d’évènements culturels repoussés ou annulés à Bordeaux
Culture 

Covid-19 : nouvelle salve d’évènements culturels repoussés ou annulés à Bordeaux

Les Vivres de l’art ont annoncé ce mercredi l’annulation de tous leurs rendez-vous programmés pour cause d’épidémie de Covid-19, suite à un avis notifié par la mairie de Bordeaux. Décision similaire du côté du Volcan, désormais fermé au public. Le Rocher de Palmer annonce lui que plusieurs concerts, dont celui d’IAM, sont annulés.

« Bordeaux entre en zone rouge et malgré nos efforts (jauges extérieures très réduites, places assises, tables et chaises, protocoles sanitaires, etc.) nous devons nous résigner à stopper toutes nos activités et nos prochains événements », indiquent les Vivres de l’art ce mercredi dans un post Facebook.

« Nos rendez-vous extérieurs sont maintenant verrouillés et interdits », poursuit ce dernier, indiquant dans ce post que la décision émane de la mairie de Bordeaux et de la préfecture, une version démentie par cette dernière à Rue89 Bordeaux.

Les Vivres de l’art précisent qu’il n’y a « pas d’alternative possible » en intérieur du fait des « protocoles sanitaires imposés ».

« Le chaos de 2020 continue, déplore le lieu animé à Bacalan par l’artiste Jean-François Buisson. Nous faisons encore une fois face à de nombreuses heures de travail perdues, courage aux associations partenaires, à ceux qui avaient prévu leurs spectacles chez nous ces prochaines semaines, aux artistes et aux professionnels du secteur qui ne voient pas le bout du tunnel… »

Sur un Volcan

Plusieurs évènements étaient au programme des jours à venir, notamment un spectacle de théâtre ce mercredi soir ou L’Indomptable Festival initialement prévu ce samedi 5 septembre, avec des jauges maximales de 300 à 500 personnes. Joint par Rue89 Bordeaux, Jean-François Buisson arrondit toutefois les angles :

« J’appréhendais ce moment de la rentrée et Bordeaux étant passé en zone rouge, c’est tout à fait légitime que la Ville demande aux gens de faire attention dans l’espace public. C’est un effort collectif qu’il faut faire. Nous allons rencontrer les élus. J’entends qu’il faut faire une pause en cette rentrée, il nous faut travailler sur des solutions alternatives pour octobre et novembre. »

Contactée par Rue89 Bordeaux, la mairie évoque en effet une « suspension des évènements prévus (en attente d’aménagements) plutôt qu’une annulation » pure et simple.

Le Volcan, autre espace culturel près des Bassins à flot, reporte quant à lui un spectacle prévu ce vendredi, « Sa mère la plume » du MC Wojtek, et ses expositions seront pour l’instant fermées au public pour ses expositions, indique-t-il ce mercredi :

« Le Volcan, avant d’être une salle d’expo c’est aussi un espace de création collaboratif, avec des entreprises et des artistes qui y travaillent à l’année. Depuis le 1er septembre on oblige tout le monde à faire ultra gaffe avec ce protocole : la loi oblige à porter le masque, même assis à un bureau ! Par conséquent, on se voit mal ensuite faire venir 200 personnes extérieures dans nos locaux pour une expo et un spectacle, et de les laisser enlever leurs masques pour consommer au bar… »

Trois concerts annulés au Rocher

Le Rocher de Palmer a de son côté annoncé ce mercredi l’annulation de plusieurs concerts prévus dans sa grande salle : IAM (le 7 octobre), Deathstars (le 20 octobre) et John Scofield & Dave Holland (le 8 novembre). Le concert de Yasiin Bey (Mos Def) est lui reporté du 24 octobre au 29 janvier 2021.

« Le gouvernement semble rester sourd à nos demandes d’éclaircissement sur les conditions d’accueil dans les salles de concerts en cette rentrée scolaire, explique son directeur, Patrick Duval. En l’état actuel des choses, les concerts debout semblent compromis jusqu’à fin 2020, mais nous aimerions en être certains avant de vous l’annoncer… (…). Quant aux concerts assis, ils sont préservés [et] se dérouleront avec port du masque obligatoire (jusqu’à nouvel ordre) et, si nous sommes dans une zone de “circulation active du virus” (“zone rouge”) à la date du concert, avec une distanciation physique d’un siège laissé vacant entre les différents groupes de spectateurs (appartenant au même foyer). »

Ce lundi, les six théâtres de la métropole bordelaise labellisés par le ministère de la culture (dont l’Opéra, le TnBA et le Carré-Colonnes) présenteront leur programmation et les conditions d’accueil du public.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

L’édition 2020 du Fifib, chamboulée par la crise, se tient du 14 au 19 octobre

par La Rédaction. 303 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le conseil d’État n’interdit pas certaines chasses traditionnelles

par Céline Belliard. 3 609 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Khuzama, Syrienne d’Alep, en cuisine au Garage Moderne

par Walid Salem. 798 visites. Aucun commentaire pour l'instant.