Face à l’insécurité en hausse, quelle réplique politique à Bordeaux ?
Politique 

Face à l’insécurité en hausse, quelle réplique politique à Bordeaux ?

actualisé le 21/09/2020 à 12h31

Le nouveau maire de Bordeaux a fait de la sécurité "une urgence", au même titre que la crise sanitaire. Lors de sa première conférence de rentrée, Pierre Hurmic a notamment annoncé le renforcement de la police municipale, et demande à son tour au gouvernement le retour d'une compagnie de CRS à demeure. Car au delà des affaires médiatisées cet été, les chiffres obtenus par Rue89 Bordeaux révèlent bien une forte augmentation du nombre de faits graves dans la ville.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

Condamnés en appel, les décrocheurs de Macron ne raccrochent pas

par Simon Barthélémy. 550 visites. 1 commentaire.

L’affaire du sapin portée au conseil municipal de Bordeaux sous conditions

par Walid Salem. 1 168 visites. 1 commentaire.

Une soixantaine d’élus, dont le maire de Bordeaux, veulent un moratoire sur la 5G

par Simon Barthélémy. 1 057 visites. 1 commentaire.