Un couple d’homos agressé au couteau à Bordeaux
Société 

Un couple d’homos agressé au couteau à Bordeaux

actualisé le 02/09/2020 à 21h24 : Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, demande à recevoir les deux victimes.

Deux hommes ont été agressés dans le quartier de la gare Saint-Jean dans la nuit de mardi à mercredi. Les éléments ne permettent pas encore de qualifier l’agression d’homophobe.

« Je venais de demander Ben en fiançailles » précise Yacine d’un air résigné. Mais cette soirée qui devait laisser un souvenir amoureux inoubliable a tourné au cauchemar suite à une agression au couteau vers 1h du matin dans le quartier de la gare à Bordeaux.

« On avait pris un apéro avec des amis à Saint-Michel. On rentrant chez nous, un type nous aborde vers la place Casablanca. On a vite compris qu’il nous cherchait des noises. Il m’arrache un collier. Il était bien plus costaud que nous, on laisse tomber et on continue notre chemin. »

Le couple habite quelques centaines de mètres plus loin et arrive devant la porte de son immeuble. « On n’a pas senti qu’on était suivi », poursuit Yacine. L’individu accompagné d’un autre surgissent et l’un d’eux donne un coup de couteau dans l’épaule de Ben. Yacine sera également blessé au visage. Les deux agresseurs prennent la fuite après avoir arraché un sac avec les papiers et les téléphones portables. Encore sous le choc, Ben et Yacine ne sont pas en mesure de qualifier cette agression d’homophobe.

La police est arrivée rapidement sur les lieux. Les deux victimes ont été prises en charge aux urgences de Pellegrin. Quinze points de sutures pour la blessure à l’épaule pour l’un et une cicatrice de 16 cm sur la joue pour l’autre avec un mois d’ITT. Ils comptent porter plainte ce jour. Aucun information sur les deux agresseurs ou leur interpellation n’est pour l’instant connue.

Dans son post sur Facebook, Yacine interpelle la mairie de Bordeaux – « on se bouge le cul ou bien ??? » –, qui doit faire face depuis quelques mois à une série d’agressions violentes. Le maire de Bordeaux, avec ses adjoints concernés, a proposé au couple de les recevoir.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Expulsion des occupants du squat de la rue Gravelotte à Bordeaux

par Walid Salem. 7 500 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le gaz hilarant bientôt interdit aux mineurs à Bordeaux ?

par La Rédaction. 1 088 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’édition 2020 du Fifib, chamboulée par la crise, se tient du 14 au 19 octobre

par La Rédaction. 322 visites. 1 commentaire.