Girondins : Les Ultramarines rompent aussi avec la mairie de Bordeaux
Brèves 

Girondins : Les Ultramarines rompent aussi avec la mairie de Bordeaux

Les supporters des Girondins de Bordeaux ont quitté ce jeudi 8 octobre la première réunion du groupe de dialogue initié par le maire de Bordeaux. Motif : la présence d’Arnaud Poupard, responsable sécurité du club, en conflit ouvert avec les Ultramarines, et considéré comme « une ligne rouge » à leurs yeux.

« Nous pensions participer à une dynamique collective afin d’interpeller King Street [actionnaire des Girondins, NDLR], pas à une thérapie conciliatrice morte née », explique l’association de supporters dans un communiqué.

Après avoir manifesté à plusieurs reprises cet été contre la direction du club, les supporters dénoncent « le changement soudain de stratégie de M. Hurmic, bien moins soucieux de la santé du club que de son positionnement en médiateur dans le conflit qui nous oppose à la direction ».

La veille de son élection, le maire de Bordeaux avait en effet participé à la manifestation des Ultramarines. S’il déplore depuis le manque d’informations de l’actionnaire du club sur sa stratégie, il a adouci sa position envers son directeur, Frédéric Longuépée, dont il réclamait lui aussi le départ.

Prenant « bonne note de l’absence totale de fiabilité et de cohérence dans la politique « Girondins » de la mairie, les Ultramarines annoncent se retirer de ce groupe de travail.

Porte ouverte ou bleue

« Le départ précipité des représentants du groupe de supporters Ultras Bordelais a été déploré par tous mais la porte leur reste ouverte », a réagi dans un communiqué la mairie de Bordeaux.

Ce groupe de dialogue coprésidé par Pierre Hurmic et Alain Giresse, associe d’anciens joueurs des Girondins (Lilian Laslandes et François Grenet), des dirigeants du club, des responsables économiques partenaires du club, des représentants de supporters et la Ligue Nouvelle-Aquitaine de Football.

Ayant « vocation à initier un climat de sérénité et d’apaisement entre tous les partenaires soucieux du devenir du club », il a notamment, à l’issue de cette première rencontre, jugé « prioritaire pour les rencontres à venir la nécessité de mieux connaître et partager le projet sportif » du club.

Une prochaine rencontre aura lieu lors de la première quinzaine du mois de novembre. Le maire sera-t-il parvenu d’ici là à échanger avec King Street et renouer avec les Ultras ?

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Le CIVB porte plainte contre Alerte aux Toxiques pour « dénigrement » à l’égard des vins de Bordeaux

par La Rédaction. 2 026 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Rassemblement en mémoire de l’enseignant assassiné ce dimanche à Bordeaux

par La Rédaction. 1 563 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’appli « Tous anti-Covid » pour tous les étudiants en santé de Bordeaux ?

par Simon Barthélémy. 615 visites. Aucun commentaire pour l'instant.