Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Le séparatisme au programme de l’école Notre-Dame du Rosaire, à Saint-Macaire
Édition abonnés  Société 

Le séparatisme au programme de l’école Notre-Dame du Rosaire, à Saint-Macaire

par Audrey Gleonec.
Publié le 16 novembre 2020.
Imprimé le 30 janvier 2023 à 03:00
1 commentaire.

Alors que le gouvernement prépare son projet de loi de lutte contre les séparatismes, le débat concerne-t-il uniquement les écoles coraniques ? A Saint-Macaire, en Gironde, l'école Notre-Dame du Rosaire interroge. Le programme de cet établissement hors contrat, affilié au mouvement catholique intégriste de la Fraternité Saint-Pie X, vise notamment à faire des femmes "de vraies maîtresses de maison". Et ses manuels scolaires, faits sur mesures, livrent des visions très particulières sur l'Histoire de France ou les SVT, assez éloignée des canons de l'Education nationale.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Audrey Gleonec
Audrey Gleonec
Géographe et archéologue du monde contemporain passionnée de photographie documentaire

En BREF

Un adjoint au maire de Talence poursuivi pour deux agressions sexuelles

par La Rédaction. 1 261 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des tags d’extrême droite sur une permanence parlementaire et une association d’aide aux immigrés à Pessac

par Simon Barthélémy. 568 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sécurité sociale alimentaire : Bordeaux et la Gironde cherchent la recette pour un lancement en 2024

par Victoria Berthet. 677 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×