Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Violences conjugales : « Ses coups sont pardonnables mais ma plainte inexcusable »
Édition abonnés  Société 

Violences conjugales : « Ses coups sont pardonnables mais ma plainte inexcusable »

par Témoignage.
Publié le 25 novembre 2020.
Imprimé le 03 octobre 2022 à 10:07
438 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Comment faire face à la violence conjugale ? Comment décider d'en échapper ? Comment affronter les procédures, les examens, les plaintes ? Ce témoignage d'une femme violentée met la lumière sur les difficultés à parler et le sentiment de ne pas être entendue.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Témoignage
Témoignage
Témoignage envoyé par un riverain

En BREF

« Bordeaux fête le vin » tous les ans, et la fête du fleuve en stand by ?

par La Rédaction. 422 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’opposition Renouveau Bordeaux demande à la Ville de « reprendre la main sur la propreté »

par Victoria Berthet. 596 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le squat de la rue Gravelotte expulsé en moins de 24 heures par les forces de l’ordre

par Victoria Berthet. 568 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×