Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
729 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Des salles bordelaises appuient le recours contre la fermeture des lieux culturels

Menées par la SACD et le Syndeac – deux structures nationales gestionnaires du spectacle vivant –, plusieurs salles de spectacles et des lieux de culture déposent un référé devant le Conseil d’Etat contre la décision du gouvernement.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Des salles bordelaises appuient le recours contre la fermeture des lieux culturels

C’est clairement un signe de ras-le-bol dans le secteur de la culture. Après l’annonce du premier ministre ce jeudi de reporter la date d’ouverture (éventuelle) des lieux culturels au 7 janvier, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) a fédéré plusieurs structures autour d’un référé déposé devant le Conseil d’Etat contre la décision du gouvernement.

Le syndicat des scènes du spectacle vivant subventionné (Syndeac) s’associe à cette action prévue en justice et, avec lui, plusieurs salles labellisées à Bordeaux et sa métropole.

« Nous avons eu une réunion par visio avec tous les directeurs des Centres dramatiques nationaux, cette situation est intenable » rapporte Catherine Marnas, directrice du Théâtre national Bordeaux Aquitaine.

« Mis à part son côté culpabilisant, le discours officiel par rapport à la propagation de la pandémie n’est pas juste. […] On ferme nos établissements et on fait le choix de la consommation », faisant allusion aux commerces restés ouverts.

Texte en préparation

Si le texte du recours n’est pas défini, et ses termes toujours à l’étude, le mouvement fait d’ores et déjà une certaine unanimité. Selon le président du Syndeac, cité par le site d’actualité du spectacle vivant, Scène Web, « les organisations du théâtre privé doivent encore voter mais sont d’accord sur le principe. La CGT-F.O se lance aussi. Et les salles de cinéma se rencontraient en parallèle de nous ». Nicolas Dubourg précise au passage que « le décret sur la fermeture des salles n’est pas encore publié et il faut bien réfléchir à l’argumentaire ».

Le recours sera donc déposé mardi ou mercredi, « ce qui permettra d’avoir une réponse pour le 15 » espère l’élu, également directeur du Théâtre la Vignette à Montpellier.

« Il s’agit de liberté d’expression » avance Catherine Marnas qui n’affiche pas pour autant un optimisme sans faille. Pour la directrice du TnBA, cette action est d’abord « une négation de la sanction » voulue et appliquée par le gouvernement. Celle-ci pourrait bien ouvrir les portes des salles, comme elle a ouvert celles des églises suite à un recours gagné par l’Église catholique.


#spectacle vivant

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options