Enquêtes et actualités gavé locales


« Gardienne des Aubiers », Nouhra veut redorer l’image de ce quartier mal-aimé

Ce vendredi soir, le quartier des Aubiers célèbre ses 50 ans d’existence avec notamment la projection de « Pas lui » (à 21h30 sur la place Ginette-Neveu). Ecrit et interprété par une dizaine d’adolescents, ce film, dans lequel Lionel, tué le 2 janvier dernier, devait avoir le premier rôle, est à l’initiative de Nouhra. Figure du quartier, la permanente d’Urban Vibrations School a aussi conçu l’évènement anniversaire de cette cité populaire et cosmopolite du nord de Bordeaux. Son portrait est le premier volet d’une série : « Les Aubiers, quartier quinqua ». 

,
Édition abonnés
« Gardienne des Aubiers », Nouhra veut redorer l’image de ce quartier mal-aimé

>

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Bordeaux, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Portrait

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Ludovic Lescieux, réalisateur autodidacte, met le cyberharcèlement sous les projecteurs
Christelle, 46 ans, CPE dans un collège : « C’est difficile de se projeter dans une retraite digne »
Partager
Plus d'options