Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Bol d’air et bouillon de culture, des lieux singuliers pour des spectacles en Gironde
Culture 

Bol d’air et bouillon de culture, des lieux singuliers pour des spectacles en Gironde

par Victoria Berthet.
Publié le 3 juillet 2021.
Imprimé le 26 octobre 2021 à 11:10
1 155 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des parcs aux berges de Garonne, en passant par des espaces publics ou accessibles pour l’occasion, la saison culturelle estivale permet de découvrir des spectacles mais aussi des lieux singuliers. Quelques manifestations culturelles qui valent le coup d’œil et le bol d’air.

3 et 4 juillet : Nuits des Forêts

3 juillet : « Amis, il faut faire une pause » au parc Majolan à Blanquefort
Vous vous souvenez d’un événement qui a changé votre vie ? D’un spectacle qui a marqué votre esprit ? Venez partager ces moments au parc Majolan, à Blanquefort, avec Julien Fournet. Cette « classe verte », qui porte le titre « Amis, il faut faire une pause », vous invite à une déambulation philosophique avec cartes, crayons et pâte à modeler. A la croisée de la conférence-gesticulée et du développement personnel, ce spectacle vous laissera aussi léger d’esprit que chargé de questions existentielles : A quel moment le langage vous fait des clins d’œil ? Ou encore A quelle distance se trouvent les personnes qui vous entourent ?
Réservation en ligne, 10 euros par personne

Une pause avec Julien Fournet au parc Majolan (WS/Rue89 Bordeaux)

3 et 4 juillet : « Célébration » à Cistude Nature au Haillan
L’Agence créative vous invite à la fête d’anniversaire d’un arbre, un plaqueminier du Japon de l’artiste Tatsuo Miyajima, sauvé par greffe suite au bombardement de Nagasaki et planté en 1999 à Cistude Nature au Haillan par des enfants et des artistes. Plus de vingt plus tard, c’est le rapport au vivant et à la forêt qui est célébré à travers notamment des animations avec Cistude Nature et différents ateliers artistiques avec Chantal Russell Le Roux, Oscar Lopez, Régine Azera, Heli Bayou Myer, Béatrice Hazard, Isabelle Lasserre et Hui Min Leow, Lingling Mao, Memet et Léna.
Gratuit, réservation obligatoire : Cistude Nature : elodie.malavialle@cistude.org 07 83 40 14 81 ou L’Agence Créative : kaki.celebration@gmail.com 06 31 40 50 71

2 au 10 juillet : Festival littérature en jardin

De la Dordogne à la Gironde, rencontres, lectures, performances et concerts sont proposés dans différents lieux. Samedi 3 juillet, la villa gallo-romaine de Plassac, au bord de l’Estuaire, accueillera le rendez-vous « La puissance mythique de la littérature », à partir de 16h. Au programme : tables rondes et lectures autour des figures de la tragédie antique de Homère à Ovide. L’écrivaine basque Marie Cosnay sera présente.
Réservation conseillée au 06 76 03 59 77.

Jeudi 10 juillet, à la Villa Valmont, à Larmont, l’Italie sera à l’honneur dans « Paroles d’Italie ». Au programme : rencontre avec l’écrivain et paysagiste Marco Martella, lecture musicale, et concert de musiques traditionnelles de l’Italie du Nord avec un duo chants et percussions.
• Réservation obligatoire sur le site où le reste du programme est également consultable

Du 10 juillet au 29 août : L’Été métropolitain

Contexte de crise sanitaire oblige, les spectacles de la 10e édition de l’Eté métropolitain se dérouleront en extérieur, et ce, dans 28 communes du département. 90% de la programmation est gratuite.
Samedi 10 juillet à 20h : L’Hippodrome du Bouscat accueillera la chanteuse marocaine Oum El Ghaït Benessahraoui et le saxophoniste cubain Carlos Meijas.
• Entrée libre gratuite

Lundi 23 août à 18h : Toujours en musique, même cette fois à Bordeaux, la cour de l’hôpital du CHU Saint-André accueillera de la musique orientale. Le duo formé par Renaud Garcia-Fons et Claire Antonini présenteront leur album « Farangi » (étranger en perse).
• Entrée gratuite et réservation obligatoire

Du 11 au 14 août : L’Été métropolitain propose également des spectacles itinérants, à l’instar de « Macadam Vacher », où les riverains pourront croiser Monsieur Robert et sa vache Olha, de Cenon à Saint-Médard-en-Jalles en passant par Martignas-sur-Jalle et Cardon-Blanc. Ancien maître d’hôtel, Monsieur Robert parcourt villes et villages, prêt à s’arrêter pour ceux qui voudraient bien écouter son histoire.
Les dates de transhumance précises sont à retrouver sur le site de la Métropole

Macadam Vacher, une rencontre tout public lors de l’été métropolitain (Bordeaux Métropole)

3 au 17 juillet : La Mêlée

La Mêlée est un projet immersif d’une année qui crée des connivences entre des artistes, des territoires et des publics autour de créations collectives et participatives. La bonne idée de 2021 est de voir le Bruit du Frigo associé aux Chantiers Tramasset. Le résultat est une Mêlée « engaronnée » avec des propositions allant de Lormont jusqu’au Tourne, en passant par la rive droite de Bordeaux à la Fabrique Pola.
Dégustations de crevettes et randonnées laissent la place à des spectacles et des événements inattendus. La journée du samedi 17 juillet aux Chantiers Tramasset est à noter avec la fameuse Rencontre des bateaux en bois et autres instruments à vents, devenue la « Rencontre Autrement » avec une navigation depuis Bordeaux et une fête à terre dans les jardins d’habitants du Tourne et de Langoiran.
• La plupart des événements sont sur réservation, nombreux sont à jauge limitée

3 au 25 juillet : Le Voyage des Graines

Et si notre regard se posait sur les plantes vagabondes et rebelles, qui résistent au béton ? Et si cette végétation spontanée et méconnue avait des vertus poétiques indomptées ? A ces questions, Laurent Cerciat tente de répondre avec son Voyage des graines dans les quartiers nord de Bordeaux. Pour ce projet, conçu à l’invitation du Glob Théâtre, l’artiste bordelais s’est attardé rue Joséphine et alentours, aux Chartrons. Il y a répertorié des dizaines de plantes aux pouvoirs poétiques, curatifs, gustatifs ! Celles qu’on appelle aussi « adventices »
Parallèlement à une exposition vivante créée durant un safari botanique avec les élèves de l’école Dupaty, l’artiste propose, tout au long du mois de juillet, des balades d’une heure, accompagné par sa complice l’éco-cuisinière Laurence Dessimoulie. 
• Déambulations guidées les samedi 3 et 24 juillet, dimanche 4 et 25 juillet : sur réservations par mail (reservations@globtheatre.net) ou par téléphone (05 56 69 85 13).

Juillet, août : l’IBoat, techno et guinguette sur l’eau

Aux Bassins à flot, la Plage de l’Iboat et Blonde Venus ont lancé leur saison estivale « Vacances, j’oublie tout ». Inauguré à l’automne dernier, le bal monté Blonde Venu s’est doté d’une terrasse scénographiée aux couleurs de l’été, entre parasols et transats.
• Tous les vendredis de juillet, de 20h à 23h, des concerts gratuits y seront organisés

Le 15 et 16 juillet : L’Iboat Club quittera un temps la cale du bateau pour investir le parvis des Archives Bordeaux Métropole, sur la rive droite, aux côtés de l’Opéra National de Bordeaux et Ola Radio pour « Rêve de jour », dans le cadre du festival de la Ville, Ressources.
• Modalités de réservation à paraître

« Rêve de jour » le 15 et 16 juillet, sur le parvis des Archives (photo Iboat)

11 août : Grupo Compay Segundo au square Dom Bedos

Revoilà Relâche, « Sans Relâche ». Faut-il encore présenter ce festival porté par Allez Les Filles ? Pendant 4 mois (en été), ce festival investit les quartiers et les places de toute la métropole bordelaise, pour « rendre la musique accessible au plus grand nombre et à des publics très différents » défend l’association. Menée par Francis Vidal, un des programmateurs de musique majeur de la région, Allez Les Filles a 1000 concerts à son actif depuis 1996 (The White Stripes, The Strokes, Alice Russel, Air, Yann Tiersen, Miossec, The Bellrays…).
Pour 2021, et après de longues hésitations sur la tenue du festival, Relâche propose le Grupo Compay Segundo au square Dom Bedos à Bordeaux. Ces musiciens qui ont accompagné Máximo Francisco Repilado Muñoz (alias Compay Segundo), artiste musicien de renommée internationale disparu le 14 juillet 2003, continuent à rendre hommage à la mémoire du Patriarche des Soneros.
• Préparation de l’événement en cours, pour toute question : org@allezlesfilles.com ou 05 56 81 64 83

L'AUTEUR
Victoria Berthet
Étudiante à l'IJBA, en alternance à Rue89 Bordeaux. Du terrain, des faits et de la nuance.

En BREF

L’exercice d’évacuation près de la centrale nucléaire du Blayais, « une mauvaise plaisanterie »

par La Rédaction. 493 visites. 2 commentaires.

Inauguration de la place Gambetta : nouvelle polémique entre la mairie et l’opposition

par La Rédaction. 3 162 visites. 2 commentaires.

Rado, le nouveau tiers-lieu Wanted en projet aux Bassins à Flot

par Victoria Berthet. 3 099 visites. 1 commentaire.
×