Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Une femme tuée à Bordeaux par son ex-conjoint, pourtant sous contrôle judiciaire
Société 

Une femme tuée à Bordeaux par son ex-conjoint, pourtant sous contrôle judiciaire

par Simon Barthélémy.
Publié le 2 juillet 2021.
Imprimé le 20 septembre 2021 à 14:01
3 208 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une femme de 31 ans a été tuée ce vendredi 2 juillet à Bordeaux de plusieurs coups de couteau par son ex-compagnon. Celui-ci, qui devait être jugé pour harcèlement depuis la séparation du couple, a été interpellé chez lui à Mérignac.

Sandra P., 31 ans, est morte ce vendredi 2 juillet à Bordeaux, victime de coups de couteau assénés par son ancien compagnon, et père de leur petite fille de 4 ans. Mickaël F. 36 ans, a été interpellé par le RAID à son domicile. Sous contrôle judiciaire, devait être jugé le 16 novembre prochain pour avoir harcelé son ex-compagne après la séparation du couple en janvier dernier.

Intervenue ce matin suite à l’appel d’un témoin qui avait entendu des cris de femmes, la police n’a pu arriver à temps pour sauver la jeune femme, retrouvée sans vie dans le salon de son domicile dans le quartier Saint-Augustin. Sandra P. venait d’être lacérée de coups de couteaux. Les soupçons se portaient rapidement sur l’ancien compagnon de la victime, et père de sa fille de 4 ans, avec lequel elle était en cours de séparation depuis janvier dernier, a précisé le procureur de Bordeaux dans un communiqué.

« En effet, le 29 juin 2021, Mickaël F., né le 8 septembre 1984 à Chartres, avait été déféré au parquet de Bordeaux dans le cadre d’une convocation par procès verbal avec placement sous contrôle judiciaire pour envois réitérés de messages malveillants émis par voie de communication électronique par conjoint, faits commis entre le 3 janvier et le 17 juin 2021. Interdit d’entrer en contact avec la victime, avec obligation de se soumettre à des soins et à en justifier, l’intéressé était convoqué à comparaître devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour y être jugé le 16 novembre 2021. »

L’assassin déjà condamné six fois

Les forces de l’ordre sont donc rapidement intervenues au domicile du suspect, à Mérignac, « où il s’était retranché et où il menaçait de se suicider », poursuit le parquet.

« L’intervention du RAID permettait son arrestation à 12h13 et son placement en garde à vue immédiat du chef d’homicide par conjoint. De nombreuses investigations sont actuellement en cours et les auditions se poursuivent. »

Comme dans les meurtres de Chahinez à Mérignac et de Safia au Grand Parc, l’auteur de ce nouveau féminicide était ainsi bien connu des services de police et de justice. Le casier judiciaire de Mickaël F. présente 6 condamnations pour des faits commis entre 2004 et 2009 – infractions à la législation sur les stupéfiants et aux code de la route –, même s’il « n’a jamais été condamné pour des faits de violences ».

La fille du couple, « dont la garde avait été exclusivement confiée à la mère par décision du juge aux affaires familiales en date du mois de mai 2021 », a fait l’objet d’une prise en charge psychologique et sociale, précise le procureur de Bordeaux. Elle ne se trouvait pas au domicile de sa mère au moment des faits.

Sur les réseaux sociaux circule un appel à rendre un « femmage » à Sandra et à dénoncer le 58e féminicide de l’année, ce dimanche à 16h rue Camena d’Almeida.

Article actualisé le 03/07/2021 à 00h02 : Ajoute information sur le rassemblement de dimanche
L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

La statue de l’esclave Modeste Testas ciblée par un acte de vandalisme raciste ?

par Simon Barthélémy. 1 224 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Autoroute Bordeaux-Arcachon : vers un débat public sur la mise à 2X3 voies

par Victoria Berthet. 1 076 visites. 3 commentaires.

Nouvelle dégradation du passage piéton arc-en-ciel à Saint-Genès

par La Rédaction. 1 234 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×