Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Covid-19 : l’épidémie ralentit mais les hospitalisations augmentent en Gironde
Brèves 

Covid-19 : l’épidémie ralentit mais les hospitalisations augmentent en Gironde

par Victoria Berthet.
Publié le 20 août 2021.
Imprimé le 07 décembre 2021 à 01:33
865 visites. 1 commentaire.

Vendredi 20 août, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine a publié un nouveau point de situation sur la semaine du 9 août au 15 août. Si la circulation du virus est toujours très active dans la région (190,1 / 100 000 habitants), une légère baisse se confirme en Gironde. Les 15-44 ans restent les tranches d’âges les plus touchées par le virus. 642 personnes sont actuellement hospitalisées pour Covid en Nouvelle-Aquitaine, dont 110 en réanimation.

Dans un communiqué publié ce vendredi 20 août 2021, l’ARS Nouvelle-Aquitaine met en avant une circulation toujours active du virus au niveau régional, même si une légère baisse du taux d’incidence est constatée. De 199/100 000 habitants la semaine du 31 juillet, le taux d’incidence est passé 190,1/100 000 habitants la semaine du 9 août.

« Le taux d’incidence reste relativement stable dans toutes les tranches d’âge sauf pour les 15-44 ans qui présentent toujours le taux le plus élevé (334,1 / 100 000 habitants) », relève l’ARS.

Le taux de positivité, quant à lui, est passé de 4,3% à 3,2% entre les deux semaines.

Une décrue en Gironde ?

Si le taux d’incidence est hausse dans cinq départements (Charente, la Corrèze, la Creuse, les Deux-Sèvres et la Haute-Vienne), la baisse se poursuit en Charente-Maritime et en Gironde. Dans ce dernier département, le taux d’incidence a baissé de plus de 35 points entre la semaine du 2 août et du 9 août (de 285,8/100 000 habitants à 249,9/100 000 habitants). Une baisse du taux d’incidence et du taux de positivité (de 4,9% à 3,6% en Gironde) déjà amorcée depuis la semaine du 26 juillet, où une première diminution avait été observée.

La Charente-Maritime est le département qui affiche la plus forte baisse du taux d’incidence avec 176,6 cas/100 000 habitants la semaine du 9 août, soit une baisse de 35 points vis-à-vis de la semaine du 2 août. Il est aussi le seul département néo-aquitain à passer sous la barre des 200 cas/100 000 habitants.

Les deux tiers des néo-aquitains vaccinés

Un taux d’incidence élevé se répercutant dans les semaines suivant un pic, l’ARS Nouvelle-Aquitaine dénombre une hausse importante des hospitalisations : 642 personnes sont ainsi soignées pour Covid dans la région, dont 110 en réanimation, soit deux fois plus qu’au début du mois d’août. 47 personnes sont décédées à l’hôpital sur cette période dans la région.

L’augmentation des hospitalisations est particulièrement sensible en Gironde, où on dénombre 200 patients, dont 36 en services de réanimation, contre respectivement 170 et 24 la semaine précédentes.

Passe sanitaire oblige, le nombre de dépistage augmente – 5 854/100 habitants au 18 août dernier- , tout comme la vaccination. La semaine dernière, 4 524 259 Néo-Aquitains avaient ainsi reçu au moins une dose de vaccin, soit 75,4 % de la population, tandis 3 869 593 personnes ont un schéma vaccinal complet (64,5 %). La couverture vaccinale complète des 12-17 ans augmente de 7,6 points en une semaine.

L'AUTEUR
Victoria Berthet
Journaliste, diplômée de l'IJBA. Du terrain, des faits et de la nuance.

En BREF

Trois immeubles, dont un risquant de s’effondrer, évacués à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 325 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un sapin en verre, des illuminations LED et des animations gratos pour Noël à Bordeaux

par Victoria Berthet. 3 265 visites. 5 commentaires.

Covid-19 : l’épidémie s’emballe en Gironde, le port du masque de nouveau obligatoire à Bordeaux

par Victoria Berthet. 1 955 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×