Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Les festivals donnent le « la » pour la rentrée en Gironde
Culture 

Les festivals donnent le « la » pour la rentrée en Gironde

par Jordan Dutrueux.
Publié le 3 septembre 2021.
Imprimé le 08 décembre 2021 à 06:42
778 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

De la scène à l’écran, la musique se décline sous tous ses genres : électro, techno, rock, rap, chanson française et musique classique. Musical Ecran, Ouvre la voix, Campulsations… sans oublier les Insolantes en visite à Bordeaux, la musique est à fond la caisse pour la rentrée girondine.

123musique : du jazz et du classique

Le festival 123musique organisé par l’association Grand Piano, propose pour sa 14e édition six soirs de concerts entre jazz, musique classique et chanson française. Les trois guitares du Maestrio revisiteront les mélodies de Georges Brassens, qui aurait fêté ses 100 ans cette année. Les textes du parolier seront, eux, récités et non chantés.

On aime : Le mélange des genres du Trio Zadig. Deux toulousains et un américain qui feront dialoguer la mélancolie des Saisons de Tchaïkovski avec le West Side Story enjoué de Bernstein.
Jusqu’au 11 septembre au parc Peixotto à Talence. Programme complet et réservation sur https://grandpiano.fr/123musique/

Les Insolantes : de l’électro dans le vin

Deux concerts sont à l’affiche des Insolantes, festival angoumoisin exceptionnellement délocalisé à Bordeaux. Le vendredi, Dori Sadovnik et Niv Arzi qui forment depuis 2010 le groupe Red Axes. Le duo dévoile de l’électro mâtiné d’inspirations disco, techno ou house. Le samedi, la DJ Sama Abdulhadi prendra les platines.

On aime : Sama Abdulhadi, la DJ de Ramallah en Cisjordanie, qui a contribué à faire rayonner la Palestine sur la scène techno. A 31 ans, ses performances diffusées sur YouTube cumulent des millions de vues.
Les 3 et 4 septembre aux Jardins de la Cité du vin à Bordeaux. Billetterie sur le site officiel.

Ouvre la voix : de l’Entre-Deux-Mers à l’Opéra

Le festival Ouvre la voix, organisé par la Rock School Barbey, se déroule les 4 et 5 septembre sur la voie verte de l’Entre-Deux-Mers. Le parcours cyclo-musical commence le samedi à Sauveterre-de-Guyenne pour se terminer à 20h45 à Créon par un concert de Thibault Cauvin. D’autres artistes jalonneront les étapes comme les groupes Romano Dandies ou Astaffort Mods.

Le dimanche, quatre points de départ à Bordeaux, Bègles, Créon et Lormont. Au Grand Théâtre, sous la direction du maestro italien Salvatore Caputo, le chœur des femmes de l’opéra national de Bordeaux (ONB) donnera un concert à 10h25. Le festival s’achèvera à 15 heures par Frànçois and the Atlas Mountains au point de chute commun de l’Aerocampus de Latresne.

On aime : Le guitariste Thibault Cauvin et sa maîtrise aussi bien du répertoire classique qu’actuel.
Les 4 et 5 septembre. Programme complet sur le site de la Rock School Barbey.

Musical Ecran : en toiles de son

La septième édition du Musical Ecran débarque du 5 au 12 septembre au cinéma Utopia et dans la cour Mably. Huit films sont en compétition où les rythmes de rumba, côtoient les productions du beat maker français Nodey. Parmi les documentaires en hors-compétition, Fanny : the right to rock retracera l’histoire de Fanny, le premier groupe de rock américain 100% féminin, de la création dans les années 1960, la tombée dans l’oubli puis leur reformation soixante ans plus tard.

Près de 30 films musicaux seront visibles lors de ces huit jours. D’une salle obscure à une autre, six soirées, comme autant de DJ sets, seront organisées au QG Musical Ecran à la Cour Mably.

On attend : Sleep, de Nathalie Jones, sur le compositeur allemand Max Richter (Valse avec Bachir, Ad Astra ou The Leftovers). Le documentaire revient sur le projet live de Sleep, composition de huit heures pour des spectateurs allongés sur des lits de camp.
• Du 5 au 12 septembre notamment à l’Utopia et la Cour Mably. Certaines séances gratuites. Plus d’informations et billetterie sur le site.

Sleep sera projeté en clôture du festival (Photo Rahi Rezvani)

Fête de la Morue : sur la plage abandonnée, coquillages et… morue

La fête de la morue se déplace à Bègles plage dans une formule allégée. Plusieurs concerts ponctueront néanmoins le rendez-vous tels que la fanfare afro-punk du Wombo Orchestra ou le rock latino avec Duende. DJ Stanbul terminera la soirée du 11 septembre avec un set à 23h30.

On aime : Le Wombo Orchestra, ses cuivres et percussions qui traversent une multitude d’univers musicaux.
Les 10 et 11 septembre à Bègles plage. Accès avec présentation obligatoire d’un billet. Réservation en ligne.

Tplt Vision : au rythme des Angéliques

Le collectif tplt organise son festival « Tplt Vision 2021 » en plein air pendant deux jours au parc aux Angéliques. Une quinzaine d’artistes se succèderont de 15h à minuit pour les amateurs de musique électronique, techno, dancehall et house. La résidente genevoise Audrey Danza, ou le marocain OCB sont à l’affiche.

On aime : le Toulousain Kendal et ses sonorités 90’s non sans rappeler les synthés de Giorgio Moroder.
Les 18 et 19 septembre. Quai des Queyries à Bordeaux. Pass week-end à 16 euros Billetterie.

Journées du patrimoine : de la musique aussi

Quatre concerts sont prévus pendant les journées européennes du patrimoine. Les Vivres de l’Art proposeront une « sieste électronique » tandis que l’Orchestre d’harmonie de Bordeaux donnera un concert au jardin botanique de la Bastide et aux Archives de Bordeaux Métropole.

De patrimoine, il en sera aussi question au musée des Beaux arts où le guitariste et chanteur de Bristol, Tim Pike, revisite la pop britannique depuis les Beatles. Au Capc, c’est l’Italien Loup Uberto qui propose une déambulation sonore en écho à l’expo Deux sœurs de Chiara Camoni.  

Les 18 et 19 septembre. Horaires sur le site de la Ville de Bordeaux.

Campulsations : la pré rentrée des étudiants

Campulsations revient pour une 14e édition. Accompagnant la rentrée des étudiants, la programmation va de musiciens confirmés comme Java ou Jahneration à des nouveaux venus, avec les groupes étudiants Chelabôm et Nazreen, sélectionnés par les Tremplins Campulsations 2020 et 2021. Le public pourra aussi découvrir La fine équipe ou ASM, signé sous le label Chinese Man Records.

On aime : Le groove des six bordelais de Chelabôm et de sa chanteuse Perrine mêlant français et espagnol dans ses chansons. Une occasion de les découvrir sur la scène des Campulsations avant la sortie de leur premier EP.
Du 30 septembre au 1er octobre. S’pace Campus à Pessac.

L'AUTEUR
Jordan Dutrueux
Journaliste, passé par les bancs de l'IJBA. Fan des salles obscures et des idées claires.

En BREF

Trois immeubles, dont un risquant de s’effondrer, évacués à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 374 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un sapin en verre, des illuminations LED et des animations gratos pour Noël à Bordeaux

par Victoria Berthet. 3 345 visites. 5 commentaires.

Covid-19 : l’épidémie s’emballe en Gironde, le port du masque de nouveau obligatoire à Bordeaux

par Victoria Berthet. 1 992 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×