Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Lutte contre le sida : « La Covid a occulté la question du VIH »
Société 

Lutte contre le sida : « La Covid a occulté la question du VIH »

par Walid Salem.
Publié le 29 novembre 2021.
Imprimé le 29 janvier 2022 à 08:18
853 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Cette semaine sera placée sous le signe de la lutte contre le sida, autour de la journée mondiale du 1er décembre. Plusieurs rendez-sont donnés à Bordeaux pour la sensibilisation, la prévention et le dépistage qui ont été ralentis par la crise sanitaire et les confinements. Les associations craignent « une bombe à retardement ».

173 000 personnes vivent avec le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) en France, parmi elles, 1000 en Nouvelle-Aquitaine, dont 500 en Gironde. Le VIH affaiblit le système immunitaire. Si l’infection par ce virus n’est pas contrôlée par un traitement antiviral, elle peut évoluer jusqu’au stade de sida, stade ultime de l’infection. La prévention et le dépistage du VIH sont donc essentiels.

Or, depuis 2017, on relève une augmentation des découvertes au stade sida, signe d’une décroissance du dépistage. A ce phénomène s’ajoute la crise sanitaire liée à la Covid-19 qui s’est traduite en 2020 par une baisse de 650 000 tests de dépistage au niveau national.

« Il y a eu une baisse drastique de cas de contamination pour le VIH et les autres infections sexuellement transmissibles (IST) l’année passée, indique le professeur Charles Cazanave, infectiologue au CHU de Bordeaux. Nous étions à 6000 diagnostics annuels de VIH, nous sommes à 4800. »

Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Comment interpréter ces chiffres ? Le professeur répond :

« C’est une baisse significative que l’on peut voir sous deux angles : soit elle est liée à la diminution du dépistage pendant l’année 2020, soit à une diminution des comportements à risque durant la crise sanitaire. On penche pour la première hypothèse et on pourrait donc être confronté à des diagnostics à venir inquiétants. »

« On craint une sorte de bombe à retardement » abonde Maryse Tourne du Collectif Sida 33, pour qui « cette pandémie de la Covid a pris tellement le pas sur tout, que la question du VIH a été occultée ».

« Nous avons été forcés de suspendre nos campagnes de sensibilisation et de dépistage gratuit. Les campagnes de communication ont disparu. Plus d’affiches, plus de flyers… Même au cinéma, il n’y a plus de clips sur ce sujet. On doit reprendre notre travail, le “aller vers”, en bas des immeubles, sur les places publiques, et communiquer sur ce virus qu’on a tendance à oublier ! »

« Il y a des lycéens qui pensent que ça n’existe plus ! », s’étonne le professeur Charles Cazanave. « Il faut encourager les populations à risques, bien sûr à utiliser les mesures de prévention, mais aussi à recourir au dépistage », poursuit l’infectiologue qui reprend les consignes de L’Agence nationale de santé publique.

Différentes formes de tests sont disponibles : demander à un laboratoire, se procurer un auto-test dans une pharmacie, s’adresser à des centres de dépistage, ou encore aller vers les associations qui mènent des opérations de dépistage gratuit… comme ce sera le cas toute cette semaine sur la métropole bordelaise.

Autour du 1er décembre

Le Collectif Sida 33, le Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD), et l’association Bordeaux Ville sans Sida, annoncent un programme toute cette semaine pour la 33e Journée mondiale de lutte contre le Sida

Lundi 29 novembre 2021 :

  1. Esplanade Carreire – Faculté de médecine de 11h à 17h, prévention en santé sexuelle et proposition de dépistage par TROD / autotest VIH – avec les tentes du Département
  2. Soirée d’information sur le VIH et autres Infections sexuellement transmissibles à l’amphithéâtre 11 de l’université de médecine, de 19h à 21h, avec le professeur Charles Cazanave (Infectiologue) et le docteur Isabelle Lehen (CeGIDD)

 Mardi 30 novembre 2021 :

  1. Place André-Meunier de 11h à 17h, prévention santé sexuelle et proposition de dépistage par TROD / auto-test VIH – avec la présence du camion du CEID (Comité d’étude et d’information sur la drogue et les addictions).
    • Atelier cuisine de 9h30 à 16h30 : cuisson d’une soupe géante à l’épicerie solidaire
    • Stand d’information et de prévention dans le jardin, de 11h à 14h, par les étudiant.e.s de l’IUT Carrières sociales.

Mercredi 1er décembre 2021 :

  1. Place de la Victoire de 11h à 17h – prévention santé sexuelle, proposition de dépistage par TROD / auto-test VIH – avec la présence du camion de La Case.
  2. Déroulement du ruban rouge géant à 13h avec l’intervention musicale et dansante de Tap Swing.
  3. Soirée-débat organisée par Bordeaux Ville Sans Sida, de 18h à 21h dans les salons de la mairie de Bordeaux (Sur inscription sur ce lien).

Jeudi 2 décembre 2021 :

  1. Université Montaigne/Montesquieu (Pessac), de 11h à 17h, prévention en santé sexuelle et proposition de dépistage par TROD / auto-test VIH.

Vendredi 3 décembre 2021 :

  1. Pôle social Ravezies : Halte 33 – CHRS Diaconat – Restos du Cœur, de 8h à 12h, prévention santé sexuelle et proposition de dépistage par TROD et de matériel à réduction des risques – avec présence du camion de La Case dès 10h.
  2. Centre d’Accueil d’Urgence Tregey, de 14h à 18h, prévention santé sexuelle et proposition de dépistage par TROD et de matériel à réduction des risques avec la présence du camion du CEID.

Tags
    L'AUTEUR
    Walid Salem
    Walid Salem
    Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

    En BREF

    Arrêtés à Lyon pour avoir piraté le compte d’une infirmière girondine et édité de faux passes sanitaires

    par Victoria Berthet. 2 commentaires.

    A Bordeaux, le portrait officiel d’Emmanuel Macron plongé dans du (faux) pétrole par des militants écologistes

    par Elias Insa. 344 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

    Des associations demandent l’activation du plan grand froid, pas justifié répond la Préfecture

    par La Rédaction. 397 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
    ×