Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Covid-19 : record de contamination en Nouvelle-Aquitaine depuis le début de l’épidémie
Brèves 

Covid-19 : record de contamination en Nouvelle-Aquitaine depuis le début de l’épidémie

par La Rédaction.
Publié le 10 décembre 2021.
Imprimé le 10 août 2022 à 06:10
2 377 visites. 1 commentaire.

L’Agence régionale de santé signale l’intensification de la 5e vague épidémique en Nouvelle-Aquitaine, avec 25510 nouveaux cas détectés en une semaine et des taux d’incidence dans le rouge. La campagne de rappel pour la troisième dose s’accélère, tandis que la vaccination des enfants entre 5 et 11 ans débutera le 15 décembre.

« La région Nouvelle-Aquitaine enregistre un nouveau record de contaminations depuis le début de la crise sanitaire », affirme l’Agence régionale de santé dans son communiqué hebdomadaire, ce vendredi 10 décembre 2021.

Au cours de la semaine 48 (du 29 novembre au 5 décembre), 25 510 nouveaux cas ont été détectés et tous les indicateurs sont à la hausse : dans la région, le taux de positivité s’élève à 6,7% ; e taux d’incidence bondit de 40% par rapport à la semaine précédente, à 425 cas pour 100 000 habitants) est en hausse de 40 %. Ce taux atteint les 489,1 en Gironde (+145,4 points en une semaine), et les 508 dans l’agglomération bordelaise. L’incidence record concerne le Lot-Et-Garonne (660,8).

Le nombre de nouvelles hospitalisations et d’admissions en soins critiques, « est de nouveau en forte hausse et dépasse largement le niveau atteint au cours de la vague épidémique de cet été », selon l’ARS. 799 personnes sont hospitalisées pour Covid dans la région, dont 113 en réanimation (35 en Gironde), contre 83 la semaine précédente. 43 sont décédées à l’hôpital en une semaine.

« Les plus jeunes semblent les plus contaminés »

Le virus touche toutes les tranches d’âges, et la démultiplication des tests chez les enfants, désormais obligatoires pour retourner à l’école lorsqu’un camarade est cas contact, fait exploser les statistiques, indique l’ARS :

« Les plus jeunes semblent être les plus contaminés avec un taux d’incidence de 691 / 100 000 habitants chez les moins de 15 ans, indique l’ARS. Au regard des tranches d’âges plus fines, des taux d’incidence supérieurs à 600 / 100 000 habitants sont observés chez les 0-9 ans et chez les 30-39 ans, ce qui s’expliquerait par un phénomène de contamination intrafamiliale « parents / jeunes enfants ». »

Inversement, le taux le plus faible concerne les 75 ans et plus (162 cas pour 100 000 habitants). Cela « démontre l’efficacité de la dose de rappel (58,8 % ont reçu cette dernière) », estime l’ARS, selon laquelle « la Nouvelle-Aquitaine est une des régions où l’on vaccine le plus ».

Vaccination des 5-11 ans à partir du 15 décembre

La couverture vaccinale des personnes éligibles, c’est-à-dire âgées de 12 ans et plus, s’élève à 90,8 % (une dose) et 89,6 % (schéma complet). En semaine 48, 277 942 individus ont reçu une dose de rappel soit quasiment le double de la semaine précédente. Cela représente plus d’un million de personnes soit 19 % de la population (+4,9 points). C’est particulièrement marqué chez les 50-64 ans (+ 9,1 points).

En Nouvelle-Aquitaine, 97,1 % des professionnels de santé libéraux et 92,7 % des professionnels exerçant en EHPAD sont totalement vaccinés. Respectivement, 47,5 % et 20,4 % ont reçu leurs doses de rappel.

La vaccination des enfants entre 5 et 11 ans avec facteurs de comorbidités ou vivant dans l’entourage d’une personne immunodéprimée débutera le 15 décembre. Cela concerne environ 20 000 enfants en Nouvelle-Aquitaine. À partir du 20 décembre, l’offre sera proposée à tous les enfants de cette classe d’âge, dans les centres de vaccination des départements.

L’intensification de la circulation virale en Nouvelle-Aquitaine et le début de la période hivernale sont propices à la diffusion des virus. L’ARS appelle à continuer à se faire vacciner, en faisant notamment la dose de rappel dès que possible pour conserver un bon niveau de protection et d’appliquer les gestes barrières (port du masque dans tous les lieux où cela est obligatoire, quand la distance recommandée avec la personne voisine ne peut pas être respectée et en présence de personnes fragiles, aérer les pièces, lavage des mains).

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

La DNCG met la pression sur les Girondins pour la masse salariale et le budget transfert

par La Rédaction. 298 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Incendie : la Gironde repasse en vigilance rouge

par La Rédaction. 267 visites. 1 commentaire.

Cas de Covid-19 au Centre de rétention administrative de Bordeaux, La Cimade se retire

par La Rédaction. 479 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×