Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
600 kilomètres à vélo pour promouvoir la biodiversité en Gironde
Ecologie 

600 kilomètres à vélo pour promouvoir la biodiversité en Gironde

par Victoria Berthet.
Publié le 12 mars 2022.
Imprimé le 05 juillet 2022 à 09:11
469 visites. 1 commentaire.

Du 12 au 26 mars, quatre jeunes débutent un tour de la Gironde en vélo. Baptisé « Pédaler pour la Biodiversität », ce projet franco-allemand a pour but de faire connaître la biodiversité du département au grand public.

600 kilomètres en quinze jours à vélo pour faire connaître la biodiversité en Gironde : voici les grandes lignes du projet nommé « Pédaler pour la Biodiversität », porté par huit jeunes français et allemands. L’initiative a vu le jour en novembre 2021, dans le cadre d’un laboratoire de projet impulsé par l’Office franco-allemand de la jeunesse (OFAJ), nommé « Notre Europe, Notre Avenir ».

La Gironde, département « témoin »

Catherine Bogs, qui habite aujourd’hui à Pessac, a fait ses études à Bayreuth, en Allemagne. Géoécologue de formation, elle est l’initiatrice du projet :

« Je voulais montrer qu’il n’y a pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour découvrir des milieux naturels extrêmement variés. La Gironde est le plus grand département de France métropolitaine avec de la diversité dans les paysages : forêt des Landes, Estuaire, bassin, côte Atlantique… »

L’équipe du projet (DR)

Catherine Bogs évoque un « département témoin » de la biodiversité en Europe avec différentes problématiques environnementales : dauphins menacés d’extinction par la pêche industrielle dans le golfe de Gascogne, lieu de passage d’oiseaux migrateurs…

L’équipe part à vélo de Pessac pour se diriger, d’abord, vers le nord du département et son estuaire. 14 étapes sont prévues dans le tour, dont cinq au travers de réserves naturelles. Au niveau de la logistique, les cyclistes sont hébergés chez l’habitant ou dans des salles communales. Sur les huit membres qui composent l’équipe, quatre partent à vélos, tandis que quatre autres assurent la coordination et la gestion de réseaux sociaux à distance.

Itinéraire du parcours à vélo (Capture écran)

Vulgarisation scientifique

Le projet a pour objectif de faire de la vulgarisation scientifique en s’appuyant sur les réseaux sociaux, mais aussi « redonner l’envie de se reconnecter à la nature ». L’équipe part avec une photographe et compte documenter le périple en alimentant les réseaux sociaux, comme l’explique Catherine Bogs :

« Le projet a été initié il y a peu de temps. Nous aimerions faire quelque chose de toutes les connaissances qu’on va acquérir sur le terrain. Nous hésitons encore sur la forme que cela va prendre : un livre, des vidéos YouTube ou des articles sur un blog… »

« Pédaler pour la Biodiversität » bénéficie de plusieurs soutiens, dont la Sepanso, la réserve naturelle de l’étang de Cousseau ou encore le mouvement des Coquelicots, association engagée pour l’interdiction des pesticides. Ces derniers ont apporté un soutien financier au projet via des subventions ou via divers partenariats. L’équipe a également lancé une cagnotte Ulule, espérant pérenniser le projet, organisé jusqu’ici de manière bénévole.

Pour suivre le projet : site internet, Facebook, Instagram

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction

L'AUTEUR
Victoria Berthet
Journaliste, diplômée de l'IJBA. Du terrain, des faits et de la nuance.

En BREF

Girondins : Bordeaux Métropole renonce au loyer du stade pour empêcher la rétrogradation

par Simon Barthélémy. 514 visites. 4 commentaires.

De nouveaux orages violents attendus en Gironde, la fête de la musique impactée

par Simon Barthélémy. 1 068 visites. 2 commentaires.

Marche des fiertés : l’association Le Girofard dépose plainte pour menaces de mort

par Victoria Berthet. 941 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×