Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
L’extension de la Rock School Barbey attend que sa direction et la mairie accordent leurs violons
Culture  Édition abonnés 

L’extension de la Rock School Barbey attend que sa direction et la mairie accordent leurs violons

par Walid Salem.
Publié le 8 mars 2022.
Imprimé le 29 janvier 2023 à 12:38
640 visites. 1 commentaire.

Dans les tuyaux depuis 2011, validé en 2019 sous l'ancienne mandature, le projet d’extension et de rénovation de la Rock School Barbey est freiné par l'actuelle équipe municipale notamment pour des raisons d'insertion d'une plus grande salle de concert dans le quartier. La mairie de Bordeaux rendra sa décision au printemps 2022 sur la base d'une nouvelle étude commandée par ses soins et livrée ce mardi. L'équipe associative en charge du lieu regrette de ne pas être invitée à cette réflexion.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Un adjoint au maire de Talence poursuivi pour deux agressions sexuelles

par La Rédaction. 1 245 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des tags d’extrême droite sur une permanence parlementaire et une association d’aide aux immigrés à Pessac

par Simon Barthélémy. 564 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sécurité sociale alimentaire : Bordeaux et la Gironde cherchent la recette pour un lancement en 2024

par Victoria Berthet. 675 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×