Enquêtes et actualités gavé locales

Jugé pour harcèlement envers son ex-épouse, « Benoit Simian se sentait-il intouchable ? »

Ce jeudi, le député (ex LREM) de la Gironde a été jugé à Bordeaux pour violation de domicile, non représentation d’enfant, et harcèlement envers son épouse avec qui il est en instance de divorce. Après plus de six heures de procès, où Benoit Simian a longuement répondu aux chefs d’accusation largement détaillés, le parquet a requis dix-huit mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité. Le délibéré est attendu pour le 23 juin.

Édition abonnés
Jugé pour harcèlement envers son ex-épouse, « Benoit Simian se sentait-il intouchable ? »

>

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Justice

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


L’ancien député Benoît Simian condamné pour harcèlement à huit mois de prison avec sursis

Photo : WS/Rue89 Bordeaux

Avis défavorable à l’expulsion d’Abdourahmane Ridouane, le président de la mosquée de Pessac

Photo : VB/Rue89 Bordeaux

Partager
Plus d'options