Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Faire barrage à l’extrême droite ou tout rejeter en bloc, les mobilisations girondines avant le second tour
Brèves 

Faire barrage à l’extrême droite ou tout rejeter en bloc, les mobilisations girondines avant le second tour

par La Rédaction.
Publié le 21 avril 2022.
Imprimé le 03 décembre 2022 à 12:35
412 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Contre la menace d’une victoire de l’extrême-droite ce dimanche, plusieurs organisations appellent à des rassemblements en Gironde, alors qu’arrive le second tour de l’élection présidentielle opposant Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Au lendemain du débat entre les deux finalistes de l’élection présidentielle de 2022, les citoyennes et citoyens s’activent en Gironde. Il y a celles et ceux qui appellent à voter Emmanuel Macron avec ou sans conviction, pour faire barrage à la candidate de l’extrême droite, ou d’autres qui rejettent les deux.

Jeudi 21 avril à Bordeaux : « Pas de Marine Le Pen à l’Élysée »

Dès ce jeudi soir, plusieurs associations et syndicats appellent à un rassemblement sur le parvis des Droits de l’Homme à Bordeaux. L’antenne girondine de la Ligue des Droits de l’Homme s’associe au collectif Bienvenue, Médecins du Monde, SOS Racisme, la FSU et bien d’autres, pour une mobilisation « contre l’extrême droite et ses idées ».

« En rejetant Marine Le Pen, il s’agit d’empêcher l’avènement d’un projet de société destructeur de l’État de droit, de la république démocratique sociale et solidaire que nous défendons chaque jour. Il s’agit de dénoncer son programme trompeur qui frapperait durement les plus faibles, les plus démunis, les femmes, les personnes LGBTI ou étrangères », peut-on lire sur l’appel.

Si les associations s’en prennent à une extrême droite « forte d’un niveau de voix jamais atteint », elles dénoncent « des politiques ultralibérales menées depuis des années qui ont exacerbé les injustices et les inégalités sociales, enfoncé des territoires et des populations dans la précarité et le désarroi » que « le quinquennat Macron a poursuivi ».

Le rendez-vous est à 18h. Toutes les informations sur l’événement Facebook.

Vendredi 22 avril à Libourne : appel à manifester contre Le Pen

Plusieurs associations culturelles du territoire libournais appellent à une manifestation contre Marine Le Pen ce vendredi 22 avril à 17h sur place de la mairie de Libourne. Des échanges et des prises de paroles cibleront la fracture culturelle et le manque de propositions culturelles et éducatives de la candidate du Rassemblement national.

« Le monde de la culture doit encore plus se mobiliser, car il disparaitra très vite, avec l’éducation, l’écologie, la liberté, estime l’un des organisateurs de l’évènement sur sa page Facebook. Au moment où il faut vraiment réfléchir à une gouvernance mondiale sur des sujets comme les ressources vitales, la nourriture, les médicaments, les valeurs culturelles…, arrêter de commercer avec tous les despotes sur cette terre, une gouvernance « nationaliste » serait le retour à la barbarie, et l’anéantissement des espoirs de celles et ceux qui veulent continuer à faire évoluer les sociétés. »

Samedi 23 avril à Bordeaux : « Anticapitaliste et antifasciste »

« Ni Le Pen ni Macron, ni patrie ni patron ». Après la mobilisation de samedi dernier, une marche est initiée à Bordeaux par les mêmes organisations – Clap33 et d’autres collectifs Gilets jaunes – ce samedi 23 avril. Elle partira de la place de la Bourse pour une déambulation dans les rues de Bordeaux. Les manifestants se veulent « toujours porteurs d’un autre possible ».

Le rendez-vous est à 14h. Toutes les informations sur l’événement Facebook.

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Une nouvelle brigade de police dédiée aux transports en commun va patrouiller à Bordeaux

par La Rédaction. 427 visites. 2 commentaires.

Ïkos et la Fabrique Pola vont recevoir une aide de 100 000 euros de l’Etat

par Alice Gapail. 596 visites. 1 commentaire.

La Nouvelle-Aquitaine « première région pour la participation électorale » selon l’INSEE

par Alice Gapail. Aucun commentaire pour l'instant.
×