Enquêtes et actualités gavé locales

Des permanences de police pour les victimes de LGBTphobie dans les mairies de quartier à Bordeaux

Depuis trois ans, et pour la première fois en France, une permanence au commissariat de Mériadeck accompagne et prend en charge les victimes de LGBTphobie dans les dépôts de plaintes. Peu sollicité pour cause de crainte de ces dernières d’être stigmatisées, le dispositif doit s’étendre aux mairies de quartiers de la ville d’ici la rentrée 2022.

Édition abonnés
Des permanences de police pour les victimes de LGBTphobie dans les mairies de quartier à Bordeaux

>

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#LGBTQI+

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options