Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
In Situ, La Mêlée, Toc Toc : en juillet, la culture donne un coup de fouet
Culture 

In Situ, La Mêlée, Toc Toc : en juillet, la culture donne un coup de fouet

par Walid Salem.
Publié le 30 juin 2022.
Imprimé le 10 août 2022 à 18:17
410 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Dans tous les territoires, pluridisciplinaire, et éclectique côté publics, ce mois de juillet prône l’ouverture à tous points de vue. Petite sélection d’événements qui offrent la culture sous de nouvelles formes, et en dehors des sentiers battus.

« In Situ – Lire le monde, lire ma ville »
du 1er au 3 juillet

La 8e édition du marathon littéraire « In Situ – Lire le monde, lire ma ville » lance ce mois de juillet de la plus belle des manières : des lectures de textes littéraires dans des lieux atypiques. Artigues-près-Bordeaux, Bègles, et Bordeaux accueillent durant trois jours cinq comédiens pour lire, tantôt dans les couloirs des tribunaux, tantôt aux comptoirs des boutiques et des bars, des extraits de livres. 

Jérôme Thibault, Stéphanie Cassignard, Gaëlle Battut, Alexandre Cardin, et Mathieu Ehrhard se succèderont, du vendredi 1er au dimanche 3 juillet, lors de seize étapes de lecture. Du matin au soir, ils feront ainsi découvrir des publications de derrière les fagots et des textes donnant une nouvelle perception des endroits où ils seront déclamés.

La salle du Conseil municipal à Bordeaux résonnera des mots de Barak Obama (MD/Rue89 Bordeaux)

Samedi, 15h20, rendez-vous dans la Salle du conseil municipal, lieu politique par excellence, pour « Une Terre promise » de Barack Obama. Le comédien Jérôme Thibault lira un extrait du premier volume des mémoires présidentiels, l’histoire passionnante d’une improbable odyssée, celle d’un jeune homme en quête d’identité devenu dirigeant du monde libre. Le 44e président des États-Unis nous invite à le suivre pour ses premiers pas sur la scène politique jusqu’à la soirée historique du 4 novembre 2008, lorsqu’il est devenu le premier Afro-Américain à accéder à la fonction suprême.

Dimanche à 14h, sur le banc de touche du stade Chaban-Delmas à Bordeaux, Mathieu Ehrhard, comédien issu de l’école bordelaise Estba et membre du collectif Os’o, lira un passage des 800 pages du légendaire « Rouge ou mort » de l’écrivain anglais David Peace, paru en 2014. Considéré comme « le livre le plus impressionnant jamais écrit sur le football », ce texte est un hommage rare sur la passion du football, à travers l’équipe de Liverpool, ses supporters, mais surtout son entraineur mythique, Bill Shankly, qui a mené les Rouges de 1959 à 1974.

Retrouvez pour le programme complet sur Lettres du Monde

« La Mêlée »
du 7 au 16 juillet

Bruit du frigo et Les Chantiers Tramasset se retrouvent une nouvelle fois dans la Mêlée. En 2022, l’événement vous embarque à ses côtés en bateau pour une découverte du fleuve et de ses abords, ponctuée de rendez-vous artistiques. Vous pourrez naviguer, regarder, manger et expérimenter le fleuve autrement, vous laissez porter par des situations insolites au rythme de la marée.

On trouve de tout dans cette fête dédiée pour une grande partie à la Garonne. Le fleuve comme un espace public, tel est la crédo de cet événement qui proposent concerts, performances, randonnées, ateliers philo, lectures chez l’habitant, et temps de fêtes. La Mêlée 2022, c’est aussi trois résidences d’artistes avec Cmd+O, Elg et La Chimie et Coline Gaulot.

Pour l’inauguration, « L’assiette de frites », une performance de Coline Gaulot (DR)

Premier rendez-vous, l’inauguration, le 7 juillet à la Fabrique Pola à Bordeaux. Les dix jours suivant, embarquement en bateau sur le fleuve ou à pied pour des propositions gratuites et (modestement) payantes. De Lormont au Tourne, en passant par Bacalan et Bègles, vous pourrez naviguer, regarder, manger et découvrir des rendez-vous artistiques, avant une clôture le 16 juillet à l’occasion des Rencontres des Bateaux en Bois et Autres Instruments à Vent des chantiers Tramasset au Tourne.

Il est difficile de faire le tri dans cette Mêlée 2022 au programme riche et varié. En gros, faut tout voir. Et si certaines propositions suscitent la curiosité plus que d’autres, il faut noter celles de Coline Gaulot, artiste qui vit et travaille à Bordeaux. Passée par la scénographie, l’École des beaux-arts à Bordeaux, l’Université des arts de Fukuoka au Japon, elle signe une pratique transdisciplinaire qui va jusqu’aux… frites. Au cours de cette édition, on la retrouve régulièrement autour des « Banquettes », des « performances culinaires dont vous êtes le héros ».

Retrouvez pour le programme complet sur le site de La Mêlée

« La Maison Toc Toc »
du 23 et 24 juillet

Toc Toc est un collectif d’artistes, de designer scénographe, d’acteurs sociaux et culturels, de médiateurs culturels et d’éducateur habitant Floirac, l’Entre-Deux-Mers et la métropole bordelaise. Rien que ça ! Ce collectif pluri-disciplinaire né en 2020 propose La Maison Toc Toc : « un projet social et local dont le médium premier est la culture ». Il se situe dans deux quartiers prioritaires Politique de la Ville que sont Carle Vernet (Bordeaux Sud) et Jean-Jaurès (Floirac).

L’édition 2022 se tient les 23 et 24 juillet au Parc Brascassat à Bordeaux Sud avec « une programmation variée, alliant artistes locaux et nationaux, proposée à titre gratuit ». A travers différentes propositions artistiques – théâtre de rue, clown, marionnette, musique, ateliers poétiques et photographiques… -, ce week-end veut offrir « un espace public culturel et engagé, accessible et ouvert à toutes et tous », grands et petits.

« Le Delirium du Papillon », Typhus Bronx (photo Fabien Debrabandère)

Samedi à 21h30, le « clown qui pique », Typhus Bronx, joue un solo, « Le Délirium du papillon ». Le spectacle est à la fois burlesque et grinçant pour ce qu’il dévoile de la folie et ses émotions brutes. Présenté comme « une ode à ceux qui voient le monde différemment », il retrace les quelques minutes qui sépare un enfermé de sa libération. Un peu comme ce moment magique où le papillon quitte son étroite chrysalide. Sauf qu’ici, la ligne qui sépare la norme de l’anormal est brouillée pour remettre en cause les règles fixées par notre société.

Il y aura aussi des marionnettes avec la compagnie Liquidambar qui présente deux spectacles : « Quelqu’un quelque part » le samedi, et « Les Histoires d’A » le dimanche. Duo de girondines, « rencontrées un jour de pluie » en 2012, Lolita Barozzi et Aurore Cailleret mettent en place un véritable laboratoire dédié aux formes marionnettiques « qui cherche à éprouver la frontière entre le réel et l’imaginaire ».

Tout le programme en une image ici !

Résidence : « Chuchotements d’hospitalité » les 1er et 2 juillet

Sur une invitation de l’artiste Jean-Paul Thibeau, dans le cadre du programme de résidence « Exploration In Situ » du fonds Cré’Atlantique, « Chuchotements d’hospitalité » invite Louise Collet, Lila Neutre, Julia Hanadi Al Abed, et Sébastien Collet. Leurs travaux sont à découvrir lors de parcours démarrant de plusieurs points de rendez-vous à Bordeaux, Bègles ou Floirac, à 11h chaque jour (inscription obligatoire) : balade sonore, portrait photo, installation, ikébana…

« Chuchotements d’hospitalité est une expérimentation de ce que peut être une ”résidence” de recherche et de réalisation pendant laquelle quatre artistes de générations et disciplines différentes se retrouvent immergés ensemble avec un commissaire-artiste », lit-on sur la présentation de l’événement. Ces « résidences » qui se déroulent de l’automne 2021 à l’été 2022 « permettant de ré-explorer les enjeux artistiques dans leur rapport à la vie, à la société, au territoire ».

Tout le programme ici (fichier pdf)

Abonnez-vous ou offrez un abonnement pour permettre à Rue89 Bordeaux d’étoffer sa rédaction

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

La DNCG met la pression sur les Girondins pour la masse salariale et le budget transfert

par La Rédaction. 299 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Incendie : la Gironde repasse en vigilance rouge

par La Rédaction. 272 visites. 1 commentaire.

Cas de Covid-19 au Centre de rétention administrative de Bordeaux, La Cimade se retire

par La Rédaction. 481 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×