Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
« M’aime pas mal » : quand des personnes condamnées travaillent l’estime de soi pour se réinsérer
Édition abonnés  Société 

« M’aime pas mal » : quand des personnes condamnées travaillent l’estime de soi pour se réinsérer

par Julie Malfoy.
Publié le 29 juin 2022.
Imprimé le 17 août 2022 à 19:17
616 visites. 2 commentaires.

"Il y a un vrai intérêt à travailler sur l’image de soi. Ce sont des personnes qui se stigmatisent beaucoup. Il faut de l’estime de soi pour renouer un lien avec la société", amorce Adelaïde Moncomble, conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation . . .

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

Article actualisé le 15/07/2022 à 17h06
L'AUTEUR
Julie Malfoy
Julie Malfoy
Des papiers, des photos et des illustrations. Passion enquête, exclusion et monde carcéral.

En BREF

L’incendie menace-t-il un terrain pollué du Commissariat à l’énergie atomique à Saugnacq-et-Muret ?

par Simon Barthélémy. 1 507 visites. 1 commentaire.

Avec la troisième vague de chaleur de l’été, la Gironde passe en vigilance orange canicule

par La Rédaction. 281 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Abandons d’animaux : la SPA de Mérignac saturée

par La Rédaction. 1 126 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×