Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Mérignac : un collectif dénonce la construction du centre de rétention administrative sur le site du Bioparc
Édition abonnés  Société 

Mérignac : un collectif dénonce la construction du centre de rétention administrative sur le site du Bioparc

par Victoria Berthet.
Publié le 6 juillet 2022.
Imprimé le 28 mai 2023 à 18:57
1 151 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A la suite de la réunion publique du 2 juillet dernier sur le site pressenti du Bioparc, aux abords de l'aéroport, pour la construction d'un centre de rétention administrative, un collectif baptisé Noncrabioparc a vu le jour. Dans une lettre adressée aux élus, ses membres dénoncent l'absence de concertation et craignent pour la préservation de la biodiversité sur le site. Le collectif antiCRA (ni ici, ni ailleurs) appelle lui à manifester vendredi 8 juillet lors du conseil métropolitain qui doit acter la cession de ce terrain à l'Etat.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Victoria Berthet
Journaliste, diplômée de l'IJBA. Du terrain, des faits et de la nuance.

En BREF

Réforme des retraites : deux syndicalistes seront jugés pour des coupures d’électricité à Bordeaux

par Alice Gapail. 231 visites. 1 commentaire.

Pour une musique éthique avec Bâbord, le tout premier label en circuit court néo-aquitain

par Alice Gapail. 431 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Adopte une chaise d’artiste au musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux

par Alice Gapail. 483 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×