Enquêtes et actualités gavé locales


Le feu du Médoc est fixé, une partie des personnes évacuées autorisée à revenir

Le feu qui s’est déclaré lundi dans le secteur de Saumos est fixé annonce la préfecture ce jeudi en fin de journée. La surface ravagée par l’incendie a été « réévaluée » à la baisse : 3400 hectares.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Le feu du Médoc est fixé, une partie des personnes évacuées autorisée à revenir

Le feu est fixé

Les pompiers sont parvenus à fixer l’incendie qui s’est déclaré lundi dans le secteur de Saumos et qui a progressé dans la semaine vers Sainte-Hélène, a annoncé la préfecture de la Gironde lors d’un point presse donné ce jeudi. La surface de l’incendie a été « réévaluée », il s’agit de 3400 hectares partis en fumée, alors que le chiffre de 3700 hectares avait été avancé.

1 840 habitants ont été évacuées en urgence après une progression du feu accélérée par le vent. Cet après-midi, la Préfecture a appelé les personnes évacuées hors de la zone du feu à réintégrer leur domicile.

Pour rappel, une enquête judiciaire avait été ouverte à la demande du parquet pour déterminer l’origine de cet incendie. Celle-ci n’a pour l’instant livrée aucune conclusion.

Pollution atmosphérique : Dispositif d’alerte pour la Gironde et les Landes


Atmo Nouvelle-Aquitaine vient de classer la Gironde en « dispositif alerte » suite à un dépassement du seuil réglementaire aux particules en suspension PM10. Cette pollution, due aux incendies dans le Médoc, poussent les autorités sanitaires à publier une série de recommandations à l’attention des populations.

Les autorités sanitaires recommandent fortement de porter un masque de protection filtrant type FFP2 ou FFP3. Les recommandations pour éviter les irritations consistent, pour tous, à limiter le temps passé à l’extérieur et restreindre voire réduite les activités physiques intenses en extérieur (dont les compétitions).

Les salariés exécutant un travail physique en plein air peuvent être soumis, de ce fait, à une exposition longue augmentant le risque d’irritation.

Sont particulièrement concernées les populations vulnérables (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques). Elles doivent privilégier les activités modérées et éviter les zones à fort trafic routier en périodes de pointe, tout comme les populations sensibles (personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

La qualité de l’air en Gironde se dégrade

L’incendie de Saumos est contenu. Les efforts des sapeurs-pompiers de la Gironde et d’autres départements, appuyés par d’importants moyens aériens, ont payé. La surface brûlée est estimée à 3720 hectares et pourrait être réévaluée dans la journée.

Les travaux de forestage se poursuivent, notamment à proximité des bourgs de Saumos et de Sainte-Hélène. Cependant, les habitants évacués devront patienter, les conditions n’étant pas encore réunies à cette heure pour une réintégration. Des annonces pourraient intervenir dans la journée.

Photo : Sdis33


Les fumées de l’incendie sont visibles sur une partie du département, et notamment dans l’agglomération bordelaise. Selon Atmo Nouvelle-Aquitaine, l’évaluation de la qualité de l’air ce jeudi 15 septembre a révélé une dégradation. Des hausses de concentration en particules en suspension PM10 ont été enregistrées dans la nuit de mercredi à jeudi. Un nouveau vent, venu d’ouest, a dirigé le panache de fumée directement vers Bordeaux et le département doit s’attendre à un dépassement du seuil réglementaire des particules en suspension, pour aujourd’hui et demain.

En conséquence, les autorités sanitaires recommandent aux populations touchées de limiter les déplacements à l’extérieur, de limiter les activités physiques et de veiller à la qualité de l’air dans les domiciles (éviter les encens, bougies…). En cas d’exposition aux fumées, les autorités sanitaires recommandent fortement de porter un masque de protection filtrant type FFP2 ou FFP3.

La visibilité commence à s’améliorer, mais la plus grande prudence est recommandée aux automobilistes. Un carambolage est survenu ce jeudi 15 septembre sur la RD107 en raison des fumées, nécessitant la fermeture de la RD107 entre le Temple et Saint Médard en Jalles Issac. Le Département de la Gironde met en place un barrage au niveau du giratoire du Temple. La gendarmerie s’occupe de dévier au droit d’Issac vers Salaunes. Cette fermeture devrait rester effective pendant plusieurs heures.

Le Département annonce par ailleurs la rouverture de plusieurs tronçons de routes départementales :

  • RD 6 section entre Salaunes et Sainte Hélène 
  • RD 104 entre Brach et Sainte Hélène 
  • RD 5 entre Sainte Hélène et Castelnau de Médoc 

D’autres routes départementales et pistes cyclables restent fermées : 

  • la RD 6 entre Sainte-Hélène et Lacanau
  • la RD 5E3 entre son intersection avec la RD 6 et Saumos
  • la RD 5E4 entre Le Porge et Saumos
  • la RD 5 entre Le Temple et Sainte-Hélène, via Saumos
  • la piste cyclable RD 821
  • RD 101 entre Naujac et Vendays-Montalivet
  • la piste cyclable RD 801 entre Sainte-Hélène et son intersection avec la piste cyclable RD 807 à Lacanau

Ouverture d’une enquête judiciaire

Le feu a encore progressé dans la matinée de ce mercredi, portant la surface totale brûlée à plus de 3600 hectares. Jusqu’à 1000 pompiers de la Gironde et d’autres départements seront mobilisés au plus fort de la journée. 6 Canadairs, 3 Dash et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés aujourd’hui.

Cette nuit, les soldats du feu ont protégé l’ensemble des points sensibles, mis en œuvre des actions défensives en s’appuyant sur des feux tactiques, et limité la propagation du sinistre. Aucune maison supplémentaire n’a été endommagée. Aucune nouvelle évacuation n’a eu lieu cette nuit. Néanmoins face à la progression de l’incendie deux nouvelles évacuations ont été décidées ce midi par les autorités à Saint-Hélène entre la D6E3 et D5, et entre la route de Brach et la route de l’Océan, environ 500 personnes sont concernées.

Les conditions météorologiques restent difficiles, avec la persistance de vent, de chaleur et de la sécheresse. Le département de la Gironde reste en vigilance orange feux de forêts, et est placé en vigilance jaune orage depuis de 12h.

7 pompiers ont été très légèrement blessés, aucun n’a nécessité d’hospitalisation. Et le Parquet de Bordeaux a annoncé l’ouverture d’une enquête judiciaire pour déterminer les causes de cet incendie.

Depuis lundi, 3500 hectares brûlés

Plus de 300 hectares de végétation supplémentaires ont été détruits durant ces dernières 12 heures. Les conditions climatiques sont toujours particulièrement difficiles et facilitent la propagation des flammes. 3500 hectares de forêt autour de Saumos et Sainte-Hélène sont ainsi parti en fumée.

900 sapeurs-pompiers et sauveteurs, appuyés par des moyens aériens, sont toujours mobilisés pour lutter contre le feu. Depuis hier, le département de la Gironde a pris en charge la restauration pour les sapeurs-pompiers et 1000 repas sont confectionnés, midi et soir, sur la base départementale d’Hostens et livrés sur les deux points de distribution à Saumos et au Temple.

Par ailleurs, le Département a mobilisé le bac Royan – Le Verdon pour faire traverser les renforts venant de Charente-Maritime.

Plus de 3200 hectares brûlés

3200 hectares ont brûlé depuis lundi dans le Médoc fait savoir la Préfecture de la Gironde, une progression due au vent sur le secteur et à la faveur de conditions météorologiques toujours difficiles. Le feu a ainsi progressé vers le nord-est et franchi la D6. Aucun dégât matériel supplémentaire n’est à déplorer. Les conditions météorologiques sont en voie d’amélioration, malgré la persistance de vent, de fortes chaleurs et de la sécheresse. 

Après le bourg de Saumos et des hameaux au sud de Sainte-Hélène (Les Tronquats, Bédillon, Le Beillon) hier soir, une zone à l’ouest de Sainte-Hélène entre la D6 et la D5 a été évacuée, portant à 840 le nombre total de personnes évacuées. Celles nécessitant un hébergement d’urgence ont été accueillies dans les communes de Le Porge puis de Castelnau. Aucune nouvelle évacuation n’est prévue à ce stade.

900 sapeurs-pompiers sont toujours mobilisés. Les Girondins sont épaulés par des renforts des départements voisins et nationaux. D’autres renforts extra-départementaux sont encore attendus dans les prochaines heures. 3 Canadairs, 2 Dash et 3 hélicoptères bombardiers d’eau ont été engagés aujourd’hui, notamment pour lutter contre les feux naissants. 

Un nouveau départ de feu s’est également déclaré sur la commune de Vendays-Montalivet dans l’après-midi. Il est désormais tenu à 10 hectares, grâce à l’action des sapeurs-pompiers et des moyens aériens. 

Plusieurs routes sont fermées dans le Médoc. La liste actualisée est disponible sur le site du conseil départemental : https://www.gironde.fr/deplacements/inforoutes#incendie-gironde.

Le feu gagne du terrain, 2800 hectares brûlés dans le Médoc

L’incendie continue de s’étendre ce mardi, avec désormais 2800 hectares brûlés, selon la sous-préfecture de Lesparre-Médoc. Les pompiers déplorent de nouveaux départs de feux, peut-être eux aussi d’origine criminelle, du côté de Vendays-Montalivet.

La préfecture a ordonné l’évacuation de plusieurs quartiers de Sainte-Hélène, ce qui concernerait environ 300 personnes.

Le Département de la Gironde annonce la fermeture de nouveaux axes, notamment la RD 101 entre Naujac et Vendays-Montalivet.

La RD 6 entre Sainte-Hélène et Lacanau, la RD 5E3 entre son intersection avec la RD 6 et Saumos, lla RD 5E4 entre Le Porge et Saumos, la RD 5 entre Le Temple et Sainte-Hélène, via Saumos, sont toujours fermées au public. Il est également interdit d’emprunter les pistes cyclable RD 801, 821 et 101 (entre Naujac et Vendays-Montalivet.

Le feu toujours actif

En une matinée, 500 hectares brûlés viennent s’ajouter au bilan de l’incendie de Saumos. Le total est dorénavant de 1800 hectares et de nouvelles évacuations prévues concernent une dizaine de maisons du lieu-dit Le Beillon avec notamment un centre équestre.

De nouvelles routes sont fermées à la circulation pendant la durée de l’intervention des 700 pompiers mobilisés. En plus de la D5 et de la piste cyclable RD821 déjà fermées ce matin, il faut noter : la D5E3 entre la D6 et Saumos, la D5E4 entre Le Porge et Saumos, la D5 entre Le Temple et Sainte-Hélène et via Saumos, la piste cyclable D801 entre Sainte-Hélène et la piste D807.

340 pompiers mobilisés

(vidéo SDIS 33)

Feu dans le Médoc

Un nouvel incendie s’est déclaré ce lundi à Saumos, dans le Médoc. Malgré l’intervention des sapeurs-pompiers de la Gironde, le feu a ravagé 1300 hectares de pins, quatre maisons et divers bâtiments (cabanes, hangars, grange) pendant la nuit.

Le bourg de Saumos et des hameaux au sud de Sainte-Hélène (Les Tronquats, Bédillon, Le Beillon) ont été évacués, soit près de 540 personnes au total, a indiqué ce mardi la préfecture de la Gironde. Quelques dizaines d’entre elles ont été accueillies pour la nuit dans la commune de Le Porge.

Plus de 340 pompiers du département et de la zone, 2 Canadairs, 1 Dash et 3 hélicoptères bombardiers d’eau sont actuellement engagés sur le terrain. Ils seront progressivement rejoints dans la matinée par des renforts venus d’autres départements.

La route départementale D5 et la piste cyclable RD821 sont fermées. Une déviation a été mise en place par les RD 5E3 et RD6 pour rejoindre Lacanau et Sainte-Hélène en évitant la zone sinistrée.

Le poste de commandement opérationnel est installé dans l’ancienne caserne des sapeurs-pompiers au Temple. Interrogé ce matin sur France Bleu Gironde, Thomas Couturier, du SDIS 33, évoque un « feu particulièrement virulent cette nuit » et qui continuait sa propagation ce matin ».

Après les températures élevées d’hier (38 °C) la journée s’annonce à nouveau difficile, avec des chaleurs importantes et un vent qui risque d’être soutenu.


#Feux de forêts

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options