Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
On a arpenté les trottoirs sur les traces des courtisanes de Bordeaux
Édition abonnés  La Belle Coquine 

On a arpenté les trottoirs sur les traces des courtisanes de Bordeaux

par Camille Soula.
Publié le 10 septembre 2022.
Imprimé le 29 septembre 2022 à 13:24
772 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Quel est le point commun entre le Grand Théâtre, la rue de la vache, Mériadeck et les ruines du Palais Gallien ? Ce fut des lieux de prostitutions bordelais. Les visites du "Bordeaux coquin" d’Hubert permettent de découvrir des anecdotes coquines et l’histoire des gourgandines girondines. 

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Camille Soula
Camille Soula
Ici, on peut parler de tout et sans tabou : d’envies, de sapiophilie, de vie nyctalope, de salop(es), de masturbation, de menstruations, de prépuces, de virus, en maniant la plume comme on tourne sa langue… Bref, la Belle endormie s'est réveillée et elle devenue une belle coquine.

En BREF

« Bordeaux fête le vin » tous les ans, et la fête du fleuve en stand by ?

par La Rédaction. 371 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’opposition Renouveau Bordeaux demande à la Ville de « reprendre la main sur la propreté »

par Victoria Berthet. 565 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le squat de la rue Gravelotte expulsé en moins de 24 heures par les forces de l’ordre

par Victoria Berthet. 558 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×