Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
La compagnie néo-aquitaine Volubilis labellisée pour l’Olympiade culturelle Paris 2024
Culture 

La compagnie néo-aquitaine Volubilis labellisée pour l’Olympiade culturelle Paris 2024

par Walid Salem.
Publié le 2 octobre 2022.
Imprimé le 05 décembre 2022 à 19:56
422 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Panique Olympique », série de performances chorégraphiques présentées notamment au Festival international des arts de Bordeaux Métropole (FAB) depuis 2018 par la compagnie Volubilis, sera au programme des événements culturels qui vont entourer les jeux olympiques de Paris en 2024.

Pour Agnès Pelletier, le titre était simplement « un clin d’œil ». Sa série de performances « Panique Olympique » démarrée en 2018, et dont le Festival international des arts de Bordeaux Métropole (FAB) vient de présenter la cinquième, a reçu le label Olympiade culturelle Paris 2024.

Bien que l’information ne soit pas officielle, la chorégraphe fondatrice de la compagnie Volubilis et du Festival Panique Au Dancing à Niort dit avoir été contactée par Dominique Hervieu, la directrice culture de Paris 2024. Son projet a donc été choisi et non pas soumis ni à l’appel à participation, ni à l’appel à projets.

« C’est un projet qui s’inscrit dans la durée et à l’échelle d’une région avec l’idée de faire danser le public, explique Agnès Pelletier. Il est porté par mon festival et le FAB. Sa directrice, Sylvie Violan, est une intuitive et elle a visé dans sa présentation les jeux de 2024. De mon côté, j’ai toujours intégré le sport dans mon écriture. Mais pour cette série de performances, le sport est apparu petit à petit, à la troisième écriture. Il s’est imposé pour la quatrième et ensuite le cinquième, et évidement prochainement la sixième qui reprendra des idées déjà vues dans les précédentes et tournera dans la région avant d’aller à Paris. »

« Panique olympique cinquième ! » a été présentée ce dimanche 2 octobre allée de Serr à Bordeaux (WS/Rue89 Bordeaux)

L’Olympiade culturelle est une programmation artistique et culturelle pluridisciplinaire qui se déploie jusqu’à la fin des Jeux Paralympiques le 8 septembre 2024. Les projets labellisés seront présentés lors des périodes de grands rendez-vous comme les célébrations pour les jeux olympiques et paralympiques de Paris, ou encore durant les journées de compétition.

« Même cahier des charges »

Il est encore trop tôt pour connaître la date et le lieu de la participation de la compagnie Volubilis, mais sur la forme, la chorégraphe veut rester fidèle aux méthodes déjà mises en place pour « Panique olympique » :

« Il y aura 500 danseurs aquitains et 500 parisiens. Le principe est le même, solliciter des danseurs et des non-danseurs, des enfants et des parents, des jeunes des collèges ou des lycées et des personnes âgées, que ce soit intergénérationnel. Et on reste sur le même cahier des charges, préparer la chorégraphie en dix heures. »

Même chose pour le choix de l’espace public :

« J’ai une relation simple avec mon boulot et avec ce que j’écris, poursuit la chorégraphe. Je cherche à savoir comment la danse peut être ailleurs que sur une scène, comment l’inscrire dans un paysage ou un espace urbain. Ça m’emmène parfois à des endroits que je n’avais pas imaginé et qui vient nourrir ma matière chorégraphique. »

Selon la présentation sur son site, la programmation de l’Olympiade culturelle « entend explorer les liens entre l’art et le sport, mais aussi les valeurs communes aux arts et aux sports comme l’excellence, l’inclusion, la diversité culturelle, l’universalisme ». Parmi les propositions déjà connues, la Philharmonie de Paris travaille sur un projet qui rassemblerait des jeunes musiciens des orchestres Démos de Saine-Saint-Denis, Paris, et Marseille, avec des jeunes danseurs du groupe Grenade.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Une nouvelle brigade de police dédiée aux transports en commun va patrouiller à Bordeaux

par La Rédaction. 437 visites. 2 commentaires.

Ïkos et la Fabrique Pola vont recevoir une aide de 100 000 euros de l’Etat

par Alice Gapail. 609 visites. 1 commentaire.

La Nouvelle-Aquitaine « première région pour la participation électorale » selon l’INSEE

par Alice Gapail. Aucun commentaire pour l'instant.
×