Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Ïkos et la Fabrique Pola vont recevoir une aide de 100 000 euros de l’Etat
Brèves 

Ïkos et la Fabrique Pola vont recevoir une aide de 100 000 euros de l’Etat

par Alice Gapail.
Publié le 19 novembre 2022.
Imprimé le 29 janvier 2023 à 12:58
673 visites. 1 commentaire.

La Fabrique Pola et Ïkos, comptent parmi les 16 lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt national dédié aux pôles territoriaux de coopération économique (PTCE). Les projets choisis, issus de l’économie sociale et solidaire, bénéficieront d’un gros coup de pouce financier et d’un accompagnement pour « renforcer leur développement ».

Ïkos et La Fabrique Pola font partie des 16 lauréats (sur 76 candidatures) de l’appel à manifestation d’intérêt national dédié aux pôles territoriaux de coopération économique (PTCE), lancé par secrétariat d’État chargé de l’économie sociale et solidaire et de la vie associative. Ainsi, ils vont bénéficier « d’un cadre légal et financier » pour se développer. 

Pendant deux ans, ils auront le droit à un accompagnement à hauteur de 100 000 euros et  à un accompagnement pour renforcer leur développement. Le but est notamment de « répondre à des problèmes locaux et de créer des synergies entre acteurs économiques ». 

« Village du réemploi »

Le but d’Ïkos est de démocratiser le réemploi solidaire pour favoriser une consommation responsable à travers la création d’un « village du réemploi ». Ainsi, une « centaine d’emplois » devraient être créés sur Bordeaux Nord. 

Le projet de La Fabrique Pola est de faire perdurer « un espace de coopération entre  les  acteurs culturels », notamment les « professionnels des arts visuels en Gironde », afin d’améliorer leurs conditions socio-économiques. Des « rencontres et un accompagnement spécifiques » sont proposés à ces publics. 

Bordeaux solidaire

Dans un communiqué, Pierre Hurmic s’est réjoui de cette distinction, soulignant que « Bordeaux est une ville coopérative, qui ouvre la voie pour la transformation écologique et solidaire de l’économie ». En effet, depuis quelques mois, la ville préside le Forum mondial de l’économie sociale et solidaire et accueille le siège de l’ONG Global Platform for Promoting the Social Economy (GSEF), en charge du développement de l’ESS au niveau mondial. 

Avec ces nouveaux projets, Bordeaux renforce donc son image de « capitale mondiale de l’économie sociale et solidaire », se félicite la mairie.

L'AUTEUR
Alice Gapail
Alice Gapail
En formation à Marseille et en alternance à Bordeaux. Passionnée par les sujets sur l'éducation, la culture, l'écologie et la santé.

En BREF

Un adjoint au maire de Talence poursuivi pour deux agressions sexuelles

par La Rédaction. 1 245 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des tags d’extrême droite sur une permanence parlementaire et une association d’aide aux immigrés à Pessac

par Simon Barthélémy. 564 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sécurité sociale alimentaire : Bordeaux et la Gironde cherchent la recette pour un lancement en 2024

par Victoria Berthet. 675 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×