Enquêtes et actualités gavé locales

Pic de pollution en Gironde, les vitesses réduites de 20km/h sur certains axes

Ce samedi 11 février 2023, un pic de pollution est prévu sur une large partie du département de la Gironde. La qualité de l’air étant déjà mauvaise ce vendredi, la Préfecture a pris un arrêté pour réduire la vitesse des véhicules jusqu’à nouvelle ordre.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Pic de pollution en Gironde, les vitesses réduites de 20km/h sur certains axes

Dans un communiqué publié ce vendredi 10 février, la préfecture de la Gironde informe d’un épisode de pollution en cours, suite aux informations transmises par l’Observatoire de la qualité de l’air en Nouvelle-Aquitaine (ATMO). La qualité de l’air est classée « mauvaise » dans l’agglomération bordelaise avec une une « accumulation des particules fines PM2,5 et PM10 ».

Les indices pour la Gironde Photo : éléments Atmo Nouvelle-Aquitaine

Chauffage au bois

Le pic de pollution doit être atteint samedi 11 février à Bordeaux et son agglomération, « particulièrement soumise à des concentrations élevées en particules en suspension PM10 » :

« La présence anticyclonique hivernale conjuguée à des gelées nocturnes encore largement présentes participent aux émissions du chauffage résidentiel et à l’accumulation des polluants dans les basses couches de l’atmosphère », précise ATMO Nouvelle-Aquitaine.

Il est recommandé aux populations vulnérables de limiter la pratique d’activités sportives en extérieur et les déplacements sur les grands axes routiers. En cas de symptômes, un médecin ou un pharmacien doit être consulté.

Réduction des vitesses

Face à ces concentrations élevées en particules fine, les vitesses maximales autorisées pour les véhicules sur certaines routes en Girondes sont réduites :

  • 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h
  • 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h
  • 70 km/h sur les portions d’autoroutes, de voies rapides et de routes nationales et départementales normalement limitées à 90 km/h ou 80 km/h

La préfecture indique que ces limitations sont effectives jusqu’à nouvel ordre, précisant que « les forces de l’ordre effectueront des contrôles de vitesse pour veiller à la bonne application de cette mesure ».

[MISE A JOUR]

Selon les données transmises ce mardi 14 février par ATMO Nouvelle-Aquitaine, les niveaux de particules PM10 sont légèrement redescendus sous le seuil de 50 micro-g/m3, entraînant la levée de la procédure de recommandations en Gironde, en vigueur depuis vendredi 10 février dernier.


#pollution

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options