Enquêtes et actualités gavé locales

Mégots, crack et vols à la maternité de Bordeaux : quand la misère s’invite au tribunal

Trois hommes, la quarantaine, étaient jugés en mars en comparution immédiate, pour avoir volé des téléphones et des cartouches d’imprimante au sein de la maternité du CHU. En pleine nuit, deux femmes sont réveillées dans leur chambre par l’irruption d’un homme. Les trois prévenus ont des profils bien particuliers : ils sont toxicomanes, souffrent de troubles psychiatriques et bénéficient de l’allocation adulte handicapé. Suite de notre série « Justice d’un trait ».

, ,
Édition abonnés
Mégots, crack et vols à la maternité de Bordeaux : quand la misère s’invite au tribunal

>

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Justice

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options