Enquêtes et actualités gavé locales

Fêtons ensemble nos 10 ans, abonnement 10€/an : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
659 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Nouvelle Acropole : Droit de réponse à deux articles publiés sur Rue89 Bordeaux

Suite à notre article sur l’association bordelaise de la Nouvelle Acropole, son président nous a demandé l’insertion de ce droit de réponse, reçu le 20 mars 2023.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.


Suite à la publication de vos 2 articles, l’un sous le titre « Les gourous du bien-être à Bordeaux », publié le 09/03/2023 et l’autre intitulé « Plongée au sein de Nouvelle Acropole, l’association qui veut édifier un homme nouveau », publié le 10/03/2023, mettant en cause l’association Nouvelle Acropole Bordeaux que je représente, sans qu’elle n’ait pu s’exprimer dans le cadre du contradictoire prévu par la déontologie journalistique, je vous demande la publication d’un droit de réponse conformément à l’article 6 de loi du 29 juillet 1881 et décret n° 87-246 du 6 avril 1987.

« Votre article porte de graves accusations contre Nouvelle Acropole qui ne reposent sur aucun fait avéré. Nouvelle Acropole est une association indépendante et apolitique qui exerce ses activités de façon tout à fait pacifique en France depuis 50 ans et à Bordeaux depuis 44 ans, dans le strict respect des lois républicaines et de la dignité des personnes. Un demi-siècle d’existence est une durée suffisante pour prouver l’honorabilité de notre association.

Sur plus de 10.000 personnes qui ont suivi nos cycles de formation depuis 50 ans, il y a effectivement quelques rares mécontents. Cela arrive à tous, nous ne sommes pas là pour plaire à tout le monde. Vous citez 3 sources. La seule qui a été interrogée, M. Chevillot, avoue être « d’un tempérament franchement athéiste qui se raidit dès qu’il entend parler de religion ».

Notre approche entend faire l’étude comparée des arts, sciences, philosophies et religions et s’appuie sur une approche de la transcendance. Ceci ne convient pas à tout le monde et c’est bien normal. Et vous citez un témoignage recueilli par une association antisectes il y a 9 ans et pour lequel le témoin n’a pas donné son accord pour sa publication.

Nous trouvons curieux, donc, que l’on se focalise uniquement sur quelques rares personnes sans prendre en compte la réalité globale de l’action de notre association, dans le cadre d’une approche impartiale.

Vous faites référence à un site anonyme et non légalement déclaré, dont les documents et les sources sont invérifiables. Les auteurs ne sont pas cités et toutes les sources sont opaques.

Par ailleurs, vous ne mentionnez pas nos réponses précédemment apportées aux accusations graves de racisme. Aussi nous précisons, une fois de plus, que nous considérons que l’humanité est une et que le fait de penser qu’il y aurait « plusieurs races humaines » est une abomination, comme nous l’avons explicité, une fois de plus, dans un article récemment publié dans notre revue digitale Acropolis « homo sapiens une seule humanité » (https://www.revue-acropolis.fr/homo-sapiens-une-seule-humanite/)

Nous récusons avec la plus grande fermeté les propos dégradants tenus contre notre association et ceux qui lui sont prêtés, comme l’idée grotesque et scandaleuse qu’il serait « moins grave pour un philosophe d’anéantir une ville entière et tous ses habitants si on a une bonne raison, plutôt qu’une fourmi gratuitement ». En tant que philosophes, nous considérons toute forme de violence comme une atteinte à la vie et nous œuvrons à développer la paix en soi et autour de soi dans le respect de la dignité de chacun.

Nous ne pouvons être associés à une mouvance néofasciste. La simple lecture des dizaines de livres, les centaines de conférences et milliers d’articles que nous avons publiés le démontre amplement. Aucune association de notre taille ne pourrait passer des milliers d’heures à écrire des choses qui seraient contraires à ce qu’elle pense.

On ne peut pas faire de philosophie par contrainte ou sur ordre, c’est absurde, mais uniquement par un choix libre et éclairé. Nous pensons nécessaire de reconnaitre à tout un chacun le droit à se consacrer à développer sa vie intérieure et sa réflexion philosophique sur le sens de la vie, sans être pour autant mis au ban de la société.

Je vous remercie de la publication de ce droit de réponse dans les meilleurs délais.

Cordialement,

Vincent Bourcier
Président de Nouvelle Acropole Bordeaux


Autres mots-clés :

Aucun mot-clé à afficher

Partager
Plus d'options