Enquêtes et actualités gavé locales


La centrale solaire du Bourgailh à Pessac fournira de l’électricité à 2500 habitants

Ce vendredi 14 avril, la société indépendante française de production d’énergie renouvelables, JP Energie Environnement (JPee), a inauguré la centrale photovoltaïque du Bourgailh. Située sur une ancienne décharge à Pessac, cette installation de 6 hectares est la quatrième de l’entreprise en Gironde. 5,1 millions d’euros ont été investis dans cette centrale, mise en service en février dernier.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

La centrale solaire du Bourgailh à Pessac fournira de l’électricité à 2500 habitants

Après La Rafette à Saint-Loubès (4 hectares), Arboudeau à Blanquefort (14 ha), et Labarde à Bordeaux (60 ha), JP Energie Environnement (JPee), vient d’inaugurer sa quatrième centrale solaire en Gironde. Située à Pessac sur l’ancienne décharge du Bourgailh, à côté du parc du même nom extra rocade, cette infrastructure de 6 hectares est en service depuis février 2023.

Pour boucler le budget de 5,1 millions d’euros du projet, 75 000 euros ont été récoltés par un financement participatif, le reste étant financé à 51 % par JPee et 49 % par la Banque des Territoires. La réalisation de JPee se situe sur une ancienne décharge de la communauté urbaine de Bordeaux (aujourd’hui Bordeaux Métropole) destinée aux particuliers.

Producteur indépendant français d’énergie renouvelables depuis 2004, JPee souhaite « accélérer la transformation du modèle énergétique français », par la construction de parcs éoliens et de centrales photovoltaïques (64 centrales solaires et 14 parcs éoliens au 31 mars 2023). Pour ce faire, l’entreprise, répartie sur 6 agences, est notamment accompagnée depuis 2019 par la Banque des territoires. Son antenne Girondine a été implantée en 2020 à Pessac.

3100 tonnes de CO2 évitées chaque année

Présent à l’inauguration, Frank Raynal, le maire de Pessac, vante un projet « vertueux en termes d’environnement et de réduction des émissions de carbone ». 10 000 panneaux photovoltaïques, fabriqués aux Etats-Unis, ont été installés sur la centrale.

L’bjectif est de produire annuellement 6 250 MWh d’électricité, de quoi alimenter en énergie verte près de 2 500 personnes localement, chauffage compris, au prix de de 65 €/MWh, et d’économiser environ 3 100 tonnes de CO2 par an.

Deux techniciens assureront la maintenance du site pendant ses 30 ans de vie, entretenu grâce à un système d’éco pâturage par des moutons.

« Face à la crise énergétique actuelle, les énergies renouvelables sont devenues une solution d’avenir garante de notre souveraineté. La centrale du Bourgailh, implantée sur un site impropre à toute autre activité, s’inscrit pleinement dans ce contexte », se félicite Cédric Dessailly, directeur des opérations de JPee.


#énergies renouvelables

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options