Enquêtes et actualités gavé locales


La grève à la centrale nucléaire du Blayais, un long conflit de basse intensité

Presque un mois après le début de leur mouvement contre la réforme des retraites, les deux tiers des 1300 agents de la centrale nucléaire girondine sont toujours grévistes, et procèdent à des barrages filtrants à l’entrée. La baisse de la production d’électricité que cela engendre va plomber les comptes d’EDF et donc de l’Etat, escomptent les syndicats. Reportage au piquet de grève devant l’usine, avant la 11e journée de mobilisation nationale.

Édition abonnés
La grève à la centrale nucléaire du Blayais, un long conflit de basse intensité

>

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#réforme des retraites

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options