Enquêtes et actualités gavé locales

Bordeaux Métropole débloque 20 millions d’euros pour accélérer la construction de logements sociaux

Bordeaux Métropole annonce « des mesures exceptionnelles et uniques en France pour booster la construction de logements sociaux », avec un fonds exceptionnel de 20 millions d’euros, soit un doublement de l’aide métropolitaine actuelle pour 4000 nouveaux logements sociaux.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Bordeaux Métropole débloque 20 millions d’euros pour accélérer la construction de logements sociaux

En retard sur ses objectifs de constructions – 2 100 logements sociaux devraient sortir de terre en 2023, au lieu des 3000 prévus dans son Programme local de l’habitat –, Bordeaux Métropole va créer un fonds exceptionnel de 20 millions d’euros pour accélérer les mises en chantier.

A l’issue de son bureau réuni ce jeudi 11 mai, la collectivité annonce qu’elle proposera au prochain conseil Bordeaux Métropole de voter ce fonds exceptionnel. Il est destiné à relancer un secteur immobilier morose au plan local et national, ce alors que la majorité des communes de la métropole ne respectent pas leurs obligations liées à la loi SRU (25% de logement social).

« Les premières estimations pour l’année 2023 confirment la tendance à la baisse » de la production de logements sociaux, ce « malgré une série de mesures déjà prises », notamment l’abaissement des seuils d’obligation de production de logements locatifs sociaux à partir de 1000 m² de surface de plancher dans les nouvelles opérations immobilières, au lieu de 2000 m² jusqu’à présent.

Une aide doublée

Selon la métropole, la création de ce fonds de soutien « permettrait de doubler le montant des aides actuelles » aux logements très sociaux : les PLAI (prêt locatif aidé d’intégration – locataires en situation de grande précarité) passeraient de 10 000 à 20 000€ d’aides par logement, et les PLUS (prêt locatif à usage social – locataires HLM) de 8 000 à 16 000€ par logement. 

Cela doit permettre « le déblocage d’une vingtaine d’opérations » programmées mais non réalisées, « représentant entre 609 et 750 logements sociaux », et « la sécurisation d’une programmation 2023 pour 1 544 PLUS/PLAI sur 87 opérations et 3 296 logements sociaux ». Soit environ 4000 nouveaux logements sociaux débloqués, dans une métropole où environ 45000 demandes sont non satisfaites.


#loi SRU

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Logement social : les élus des grandes villes de France alertent sur « une erreur politique majeure »

Photo : SB/Rue89 Bordeaux

L’agglo de Bordeaux perd toujours ses terres
Plus d'options