Enquêtes et actualités gavé locales

Discotake, Fête du vin, Madame Loyal… vous faites quoi ce week-end ?

La saison culturelle pré-estivale se poursuit sur les terres girondines avec des événements rafraichissants comme Discotake à la Salle des fêtes du Grand Parc, Bordeaux fête le vin qui démarre avec ses avants-premières sur la métropole, ou encore la version bordelaise très attendue du festival Madame Loyal. Plusieurs rendez-vous ont lieu dès ce jeudi soir.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Discotake, Fête du vin, Madame Loyal… vous faites quoi ce week-end ?

C’est pas comme s’il ne se passait rien à Bordeaux ce week-end ! S’il faut le rappeler, Chahuts est en cours et le programme de ces jours qui viennent est intéressant aussi bien pour le concert attendu des Brésiliens Os Mutantes (en collaboration avec Relâche et Bordeaux Rock) au square Dom Bedos ce vendredi 16 juin, que pour la clôture du festival samedi 17 juin avec une Chahute, « fête vibrante et libérée », qui présente La Sueur, collectif bordelais composé de DJ et de danseurs professionnels.

Il y a aussi une « ouverture » à ne pas louper, celle du QG Lumi. Lumi est tout d’abord un chantier à l’arrêt que son promoteur Clairsienne et la Ville de Bordeaux proposent pour une « occupation provisoire » à une quinzaine d’associations. Samedi, à partir de 16h, tout un programme est proposé par l’association En Place : ateliers créatifs avec Récup’r, La Cabane Eclairée, Astrolab’ Belcier ; mais aussi des lectures avec A.L.I.C.E (Agir pour le Livre et la Culture contre les Exclusions) et à partir de 18h, un jeu créé par Le bruit du frigo. La soirée se termine par un Dj set et un concert du Bal Chaloupé.

Du 15 au 17 juin : Discotake à la Salle des fêtes du Grand Parc

C’est un festival militant comme il y a en a peu que ce Discotake porté par la compagnie Ouvre Le Chien. Après une tentative en mai 2019 et une première édition en juin 2021, le festival devient une biennale avec le soutien de plusieurs collectivités, organisé à la Salle des Fêtes du Grand-Parc.

Le moteur de cet événement est le répertoire de la musique populaire, des années 1950 à aujourd’hui, et le choix du lieu, emblématique au niveau culturel et social, n’est pas anodin.

« Enfant de Sigma, j’ai souhaité dans une moindre mesure et avec les moyens d’une compagnie comme la mienne, proposer un axe fort et singulier pour appréhender les oeuvres d’aujourd’hui et revisiter la notion “d’avant-garde“, dans la mesure où l’époque uniformise la question de la création en matière de spectacle vivant », écrit Renaud Cojo, tête pensante de ce rendez-vous. 

Et s’il faut définir le militantisme de Discotake, retenons tout simplement la gratuité des spectacles et leur accès à prix libre, hormis le concert d’ouverture proposé pour un tarif allant de 13 à 17 euros. 

« Rapport intime à la musique »

Pour l’ouverture, il ne faut pas rater jeudi soir le concert de Capsula qui jouera l’album culte de David Bowie, « Ziggy Stardust ». Sous le titre « Dreaming of Ziggy Stardust », le spectacle des musiciens argentins (vivant en Espagne) promet de « transposer l’univers chargé de David Bowie, sans pour autant se contenter d’un simple mimétisme ».

Discotake #2 à la Salle des fêtes du Grand-Parc à Bordeaux Photo : DR

Sur cette deuxième édition, on retrouve également des performances spécialement créées pour l’occasion de Sébastien Barrier, Colyne Morange, et Mathieu Bauer, ainsi que la Bordelaise Solenn Denis qui se lâche avec un hommage à Courtney Love. « Live through this », album de Hole (1994), est revisité dans « Vivre à travers ça [Trou] » entre guitare électrique, perruque blonde, et doigts d’honneur.

Renaud Cojo revient lui aussi avec « 3300 Tours ». Deux versions de ce spectacle participatif (une réalisée avec des habitants de Bordeaux, une de Montreuil) révèlent « notre rapport intime à la musique » à travers « un disque ”refuge”, un album remit cent fois sur la platine, lié à un moment fort de notre vie ».

• Plus d’infos sur la page facebook de Discotake #2

Du 15 au 18 juin : les avants-premières de Bordeaux Fête le Vin

L’événement Bordeaux Fête le Vin sur les quais de la Garonne se déroule du 22 au 25 juin. Mais avec la nouvelle formule, des avants-premières se tiennent en amont sur toute la métropole pour « déguster autrement » et « proposer de nouvelles expériences ». Des salles de spectacles et des lieux culturels participent ainsi à cette fête qui ne se limite plus à la capitale girondine.

Ça commence donc ce jeudi avec des concerts dégustations et des rencontres avec des vignerons. Bègles, Cenon, Pessac, Gradignan… la liste des rendez-vous est consultable sur ce lien.

A Saint-Médard-en-Jalles, un jardin secret s’ouvre au public pour une soirée chanson française festive. Ce projet-lieu artistique, pensé par Opéra Pagaï et la Scène nationale Carré-Colonnes, présente Les Autres pour « un voyage d’émotions ». Des mélodies chaudes et des textes engagés se mêlent aux vins bio de la région, sur des airs de jazz manouche, du reggae, du rock et du funk.

Bordeaux Fête le vin sur Facebook et pour tout savoir sur les avants-premières

Madame Loyal Photo : Facebook – DR

17 juin : Madame Loyal

Attention, événement exceptionnel à Bordeaux. 70 000 m2, six chapiteaux, et 30 lives et Dj sets pour une fête foraine électronique qui s’installe au Parc des expositions samedi pour 13 heures de musique, de 16h à 5h du matin. Aux côtés d’animations dignes des plus grandes foires aux plaisirs, l’affiche est alléchante puisqu’elle annonce Acid Arab, Bob Sinclar, Etienne de Crecy, ou encore Mr. Oizo (la fameuse pub d’un célèbre jean) et Mezerg (claviériste et bricoleur bien inspiré d’origine bordelaise).

Si certains artistes ont déjà foulé les scènes locales (comme à Climax), on sera tout aussi ravis de les retrouver entre des performances de trapézistes, de cracheurs de feu, ou de lanceurs de couteaux…

Dans le monde du cirque, Monsieur Loyal, ou Madame Loyal est le maître ou maîtresse de la piste. Il était donc tout à fait naturel pour les organisateurs de proposer des événements circassiens qui font de cet événement l’un des rendez-vous les plus attendus. Jusqu’ici en région parisienne, il débarque pour la première fois à Bordeaux, mais aussi Montpellier (22 juillet), avant de revenir dans la capitale girondine le 21 octobre.

• Plus d’infos sur la page facebook de l’événement


#C'est l'été

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options