Enquêtes et actualités gavé locales

Ces éleveurs veulent se préparer au retour du loup en Gironde

L’Etat a présenté lundi son « plan loup », qui autorise notamment l’abattage de 19% de la population de ce mammifère protégé, estimée en France à 1104 individus. Cette politique est critiquée par Eric Guttierrez, éleveur à Saint-Christophe de Double et président du Civam (centre d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural) de Gironde. Refusant le clivage entre pro et anti-loup, il estime qu’il faut désormais apprendre à vivre avec le prédateur, dont le retour est inéluctable. Le Civam réclame donc pour tous les éleveurs de la Double, une région à cheval entre la Gironde et la Dordogne, où la présence du loup est avérée, un égal accès aux subventions pour les chiens de protection, moyen selon lui plus efficace que le tir.

,
Édition abonnés
Ces éleveurs veulent se préparer au retour du loup en Gironde

>

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Bordeaux, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#biodiversité

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options