Enquêtes et actualités gavé locales

Simples amendes et deux ans d’interdiction de stade pour l’Ultra bordelais qui a agressé un joueur de Rodez

Le supporter bordelais auteur de violences sur un joueur de Rodez lors de la dernière journée de championnat de Ligue 2 au Stade Matmut-Atlantique en juin dernier a été condamné pour violences volontaires et intrusion dans une enceinte sportive. Il devra s’acquitter de deux amendes de 1 000 euros et verser 500 euros de dommages et intérêts à la victime.

,
Édition abonnés
Simples amendes et deux ans d’interdiction de stade pour l’Ultra bordelais qui a agressé un joueur de Rodez
Marc B. entouré de ses avocats

Lundi 27 novembre se tenait le procès de Marc B. supporter des Girondins de Bordeaux et membre des Ultramarines. L’homme de 45 ans, natif d’Annecy, comparaissait devant la cinquième chambre correctionnelle de Bordeaux pour des actes de violence commis le 2 juin 2023 lors de la 32e journée du championnat de Ligue 2, dans un match qui opposait sa sélection de cœur et Rodez.
Il lui était reproché d’avoir pénétré dans une enceinte sportive et d’avoir volontairement commis des violences sur la personne de Lucas Buades avec préméditation. Il risquait jusqu’à 3 ans de prison.

Buades au sol

Pour rappel, ce match revêt alors une dimension sportive cruciale pour les deux équipes : Bordeaux joue un potentiel retour en Ligue 1, quant au club ruthénois, relégable en nationale, il bataille pour se maintenir en deuxième division du championnat français. Mais alors que les Bordelais poussent pour marquer et entament la rencontre avec confiance, Lucas Buades, joueur de Rodez, ouvre le score à la 22e minute, douchant les espoirs du stade Matmut-Atlantique.
Après avoir allumé la climatisation pour près de 43 000 spectateurs, le joueur célèbre son but face à la tribune sud où sont traditionnellement parqués les Ultramarines. Et c’est là que les choses dérapent. Alors qu’il s’adresse à la caméra TV postée sur les abords de la pelouse, un supporter, Marc B., s’introduit jusque sur le bord du terrain, trompe la vigilance des stadiers, et provoque une bousculade en poussant un groupe de joueurs dont Lucas Buades fait partie.

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Girondins de Bordeaux

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options