Enquêtes et actualités gavé locales

Les coulisses d’une grande démission à la mairie de Sainte-Radegonde

Le 20 octobre dernier, les membres du conseil municipal de Sainte-Radegonde en Gironde ont tous démissionné, poussant le maire, très critiqué, à rendre son tablier. Une affaire qui illustre à nouveau la difficulté des élus locaux à exercer leurs fonctions.

,
Édition abonnés
Mairie de Sainte-Radegonde. Crédit : mairie de Sainte-Radegonde
Mairie de Sainte-Radegonde. Crédit : mairie de Sainte-Radegonde

« J’étais le premier à dire stop et à démissionner de mes fonctions en janvier dernier », témoigne Jean-Claude Guillaume, ex-conseiller municipal de Sainte-Radegonde.

En cause ? « Une mésentente entre les élus et le maire sur le fonctionnement de la mairie, l’organisation globale et la prise en charge compliquée des dossiers… »
Dans les mois qui ont suivi ce premier départ, les 10 autres conseillers municipaux ont tous rendus leur tablier. Elus de ce village de 440 habitants situé dans l’Entre-Deux-Mers, près de Castillon-la-Bataille, ils ont remis leur démission à Robert Hardy, le maire. Puis il ont envoyé un courrier – en forme d’excuse générale – aux habitants de la commune le 16 octobre dernier. 

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Sainte-Radegonde

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Partager
Plus d'options