Enquêtes et actualités gavé locales


Les très répressives mesures post-émeutes ne convainquent guère les maires de Gironde

Cinq mois après la mort de Nahel et les émeutes qu’elle a suscitées, des maires et acteurs sociaux de villes girondines touchées par les violences urbaines réagissent aux mesures pour les quartiers, annoncées récemment par la première ministre Elisabeth Borne et qui mettent le paquet sur la sécurité.

,
Édition abonnés
Les très répressives mesures post-émeutes ne convainquent guère les maires de Gironde
Voiture en feu au Grand Parc à Bordeaux début juillet 2023

>

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Bordeaux, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Cenon

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options