Enquêtes et actualités gavé locales

Pour les 10 ans de votre média : objectif 2000 abonné⋅es

30/04/2024 date de fin
729 abonné⋅es sur 2 000
Pour ses 10 ans, Rue89 Bordeaux propose un abonnement à 10€/an et vise les 2000 abonné.es

Un congé menstruel bientôt mis en place à l’Université Bordeaux-Montaigne

Ce congé sera plafonné à 10 jours par an et entrera en vigueur à la rentrée 2024.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

Un congé menstruel bientôt mis en place à l’Université Bordeaux-Montaigne
Parvis de l’université Bordeaux Montaigne

Après les universités d’Angers et de Paul-Valéry à Montpellier, c’est au tour de l’université Bordeaux-Montaigne d’instaurer un congé menstruel pour les personnes concernées. La décision a été votée et adoptée ce jeudi 7 mars, en Commission de Formation et de la Vie Universitaire (CFVU).

Le congé sera plafonné à 10 jours par année universitaire, soit un jour d’absence par mois. Il sera effectif à compter de la rentrée prochaine. Les absences seront ainsi considérées comme justifiées par le secrétariat de l’université.

Mesure féministe

« Cette absence est établie par le dépôt préalable d’un certificat médical dans l’espace numérique dédié et est considérée comme une absence justifiée pour tout examen, écrit ou oral, ou épreuve de contrôle continu », peut-on lire dans la délibération portant sur le règlement des études.

« C’est le fruit d’une campagne menée depuis plusieurs mois par les élus étudiants [de l’UNEF et de l’UBM NDLR] », résume Yanis Jaillet, secrétaire général de l’Union étudiante Bordeaux :

« C’est une mesure portée par le mouvement féministe. Nous espérons désormais qu’elle soit également instaurée au sein de l’Université de Bordeaux. »


#Santé

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options