Enquêtes et actualités gavé locales

Pour l’armement létal des policiers municipaux, la CGT de la mairie de Bordeaux en grève

Une décision concernant la dotation en armement létal des policiers municipaux de Bordeaux était attendue le 4 juillet prochain. En raison des élections législatives et de la pause estivale, elle ne sera finalement rendue qu’en septembre prochain. La CGT annonce donc le maintien de son préavis de grève pour ce vendredi 28 juin.

,
Édition abonnés
Pour l’armement létal des policiers municipaux, la CGT de la mairie de Bordeaux en grève
Des agents de la police municipale de Bordeaux

La dissolution de l’Assemblée nationale n’en fini pas de perturber l’agenda politique. Alors qu’une décision devait être rendue le 4 juillet prochain concernant l’armement létal des agents de la police municipale, il faudra attendre la rentrée pour connaître l’issue des négociations.
Un report de calendrier jugé « inacceptable » par Jérôme Desorthes, élu du personnel CGT Mairie et CCAS de Bordeaux, le seul des quatre syndicats représentés qui appelle à la grève :

« On nous oppose des motifs politiques certes cohérents, mais en parallèle les policiers municipaux sont maintenus dans l’incertitude face au danger croissant et à l’insécurité qui augmente depuis des années. C’est leur santé qui pâtit du calendrier des élections. »

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Bordeaux, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#sécurité

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options