Brèves 

Manifs en rafale à Bordeaux contre les violences policières

Comme dans plusieurs villes en France, une centaine de personnes s’est retrouvée dans les rues de Bordeaux mercredi soir pour protester contre les violences policières, notamment les violences et viol présumés à l’encontre de Théo, habitant d’Aulnay-sous-Bois. Le collectif « Bordeaux se lève » explique sur sa page Facebook :

« Une centaine de personnes se retrouvent et décident de partir en manif sauvage derrière une banderole ou est écrit “D’Aulnay à Bordeaux, Tout le monde déteste la police” et aux cris de “Flics violeurs assassins !” ou encore “Théo, Adama, on n’oublie pas”. »

Les tags fleurissent alors dans la nuit sur les murs du centre-ville (mais aussi au Grand-Parc) et une vitre du commissariat Saint-Pierre est fracturée comme le rapporte Sud Ouest. Deux personnes seraient en garde-à-vue pour dégradations, indique ce jeudi après-midi France Bleu Gironde.

Cette marche en annonce d’autres. Dès ce jeudi soir, le collectif appelle à un nouveau rassemblement, place Saint-Michel à 19h.

Le syndicat lycéen Fidl, avec l’aide de SOS Racisme Gironde, appelle lui à une Marche Citoyenne ce dimanche 12 février à 14h place de la Victoire à Bordeaux. D’autres citoyens ont choisi d’organiser un rassemblement place Pey Berland contre toutes les violences policières le dimanche 26 février.

L'AUTEUR
Xavier Ridon
Xavier Ridon
Rémois, devenu journaliste à Tours, installé à Bordeaux. Bref, file vers le Sud avec un micro et un stylo.
En BREF

La Dune du Pilat a grandi d’1,3 mètre et culmine à 110,5 m

par Walid Salem. 277 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Défenseur des droits saisi de cas de violences policières sur des journalistes

par Simon Barthélémy. 223 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Plastique dans les cantines : Bordeaux tranchera avant la rentrée

par Simon Barthélémy. 488 visites. 1 commentaire.