Brèves 

A Bordeaux, Force Ouvrière défilera contre la Loi travail XXL le 12 septembre

actualisé le 08/09/2017 à 14h31 : Précisions apportées avec la sécrétaire départementale CFDT de Gironde

Les FO marcheront aux côtés de la CGT et de Solidaires « dans la continuité » de l’opposition à la loi El Khomri.

La cassure entre le secrétaire national de Force Ouvrière (FO) et sa base devient nette à propos des ordonnances Penicaud sur la loi Travail du gouvernement Philippe. La position conciliante de Jean-Claude Mailly a d’abord été mise en porte à faux lundi par la commission exécutive confédérale.

L’union départementale (UD) FO de Gironde embraie et annonce qu’elle participera à la manifestation ce mardi 12 septembre à 11h30, place de la République à Bordeaux.

D’ailleurs, rien de plus normal pour l’UD qui dans un communiqué inscrit cette participation « dans la continuité de la mobilisation contre la loi El Khomri ». Une prise de position qui s’accompagne d’un communiqué unitaire avec les syndicats CGT, Solidaires, FSU, Unef, Unl :

« A l’unisson du MEDEF et de ses alliés, pour qui la flexibilité et l’abaissement des droits sociaux seraient les seuls moyens de relancer l’économie, ce Gouvernement s’acharne à vouloir inverser la hiérarchie des normes (privilégier les accords locaux sur la législation), plafonner les indemnités prud’homales ou encore faciliter les licenciements. »

Le tract appelle à la mobilisation et à la manifestation, pas encore à la grève. « De toute façon, ce n’est que la première manifestation », glisse un cadre de FO. D’ailleurs, le collectif On Vaut Mieux Que Ça Bordeaux (issu de la contestation sous l’ère Hollande) espère se relancer et propose d’ores et déjà un rendez-vous ce vendredi à 17h au cinéma l’Utopia.

Une CFDT (un peu) divisée

En revanche, si la CFDT dénonce également une loi qui n’est « pas à la hauteur », selon son secrétaire national Laurent Berger, le syndicat qui avait dit oui à la loi El Khomri n’appelle toujours pas à manifester. Ni en Gironde, ni ailleurs.

La secrétaire départementale girondine, Monique Lefevre indique ce vendredi que son syndicat ne répondra pas à la « convocation de la CGT » – et indique que les militants iront informer les collègues dans les entreprises et qu’un rassemblement parisien aura lieu le 3 octobre. Mais, tous ne sont pas de cet avis puisque la CFDT Transports et le Sgen-CFDT (enseignement supérieur) appellent à marcher avec les cégétistes dès mardi prochain.

L'AUTEUR
Xavier Ridon
Xavier Ridon
Rémois, devenu journaliste à Tours, installé à Bordeaux. Bref, file vers le Sud avec un micro et un stylo.
En BREF

A Bordeaux, le premier match européen de rugby arbitré par une femme

par La Rédaction. 345 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Toujours plus de personnes à la rue à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 213 visites. 1 commentaire.

La direction de Ford Blanquefort condamnée pour ne pas avoir tenu ses engagements

par Xavier Ridon. 487 visites. 1 commentaire.