Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Politique 

FN/PS : Alain Juppé contre le front républicain

par Simon Barthélémy.
Publié le 25 mars 2014.
Imprimé le 09 août 2022 à 21:16
4 368 visites. 2 commentaires.
Dans un post envoyé ce mardi sur son blog, le maire de Bordeaux défend la position de l’UMP quant aux consignes vote pour le deuxième tour des élections municipales : ni Front national, ni front républicain.

Contre l’extrême-droite, pas question donc pour l’UMP de soutenir un candidat du Parti socialiste, qui, selon Alain Juppé, commet une « double erreur » : d’abord, « accuser “la droite” d’avoir dé-diabolisé le FN en chassant sur ses terres », alors que la porosité entre les électorats du FN et de l’UMP « se manifeste tout autant aujourd’hui entre le FN et un électorat de gauche “sonné” par l’échec du pouvoir socialiste. C’est principalement cet échec qui explique les succès récents du FN. »

Ensuite, selon l’ex Premier ministre, tout front républicain apporterait de l’eau au moulin du FN « qui passe son temps à dénoncer avec virulence… l’UMPS (…). Comment d’ailleurs appeler à voter pour une liste PS quand on a la conviction que le gouvernement actuel et les formations qui le soutiennent conduisent une politique désastreuse pour la France et les Français? »

Conclusion d’Alain Juppé : « la seule attitude cohérente, c’est de récuser l’un et l’autre choix, en maintenant nos candidats chaque fois que c’est possible ou en refusant de choisir quand le maintien n’est pas possible ». Par son magistère, la droite modérée valide ainsi la stratégie « ni-ni » de Jean-François Copé, au risque de voir de nombreuses villes élire des maires d’extrême-droite.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

La DNCG met la pression sur les Girondins pour la masse salariale et le budget transfert

par La Rédaction. 298 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Incendie : la Gironde repasse en vigilance rouge

par La Rédaction. 263 visites. 1 commentaire.

Cas de Covid-19 au Centre de rétention administrative de Bordeaux, La Cimade se retire

par La Rédaction. 479 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×