Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Brèves  Politique 

Juppé « salue » le départ de Copé et se place pour 2017

par Vincent Romain.
Publié le 27 mai 2014.
Imprimé le 27 septembre 2021 à 11:17
3 504 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Alain Juppé a salué la « décision courageuse » de Jean-François Copé, président démissionnaire de l’UMP. Au cours d’une conférence de presse organisée à la dernière minute au siège de la CUB à Bordeaux ce mardi, le maire de Bordeaux a estimé que cette décision était « nécessaire pour la sérénité » du parti.

Alors que tous les observateurs parlaient d’une ambiance très tendue lors du bureau politique de l’UMP mardi matin, Alain Juppé a pour sa part évoqué des débats « calmes », au cours desquels « chacun a pu dire ce qu’il avait sur le coeur et ainsi faire émerger un consensus ».

Celui qui occupe désormais la direction collégiale du parti, en compagnie de François Fillon et Jean-Pierre Raffarin, se projette en octobre prochain, lorsqu’aura lieu le congrès anticipé de l’UMP.

« Nous devrons d’abord clarifier la ligne politique du mouvement : un refus d’une France barricadée, apeurée et rétrograde comme celle que propose le Front National. Et ensuite faire des propositions pour incarner l’alternance, avec comme mots d’ordre la libre-entreprise, la cohésion sociale et la fierté nationale ».

Le positionnement futur de l’UMP sur l’échiquier politique ne fait, pour Alain Juppé, aucun doute :

« Nous devons revenir à nos fondamentaux, avec une droite et un centre uni, une grande famille rassemblée ».

Le maire de Bordeaux confirme ainsi son soutien apporté lors des dernières élections municipales à François Bayrou, candidat MoDem à Pau.

Restera, en octobre, à désigner un nouveau leader pour le premier parti d’opposition. « Il devra s’engager à ne pas être candidat aux primaires de l’UMP pour la Présidentielle », a lancé Alain Juppé. La question était inévitable : sera-t-il ce président ? « J’ai épuisé toutes les charges de la direction de l’UMP », a répondu Alain Juppé. Sous-titres : il sera en bonne place pour se lancer dans la course à l’Elysée.

L'AUTEUR
Vincent Romain
Vincent Romain
Journaliste qui dit "gavé" mais qui fait des efforts pour ne pas l'écrire. Parle aussi sur les ondes et chante depuis le Virage Sud de Lescure.

En BREF

Covid-19 : la décrue de l’épidémie s’accélère en Gironde

par Victoria Berthet. 1 310 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La statue de l’esclave Modeste Testas ciblée par un acte de vandalisme raciste ?

par Simon Barthélémy. 1 297 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Autoroute Bordeaux-Arcachon : vers un débat public sur la mise à 2X3 voies

par Victoria Berthet. 1 140 visites. 3 commentaires.
×