Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Gérard Chausset déplore les propos de Noël Mamère
Politique 

Gérard Chausset déplore les propos de Noël Mamère

par Walid Salem.
Publié le 22 août 2014.
Imprimé le 23 juillet 2021 à 21:19
8 275 visites. 1 commentaire.
Gérard Chausset, Europe Écologie-Les Verts (DR)

Gérard Chausset, Europe Écologie-Les Verts (DR)

Adjoint au maire de Mérignac et président de la commission Transport de la Communauté Urbaine de Bordeaux, Gérard Chausset (EELV) n’a pas apprécié les propos de Noël Mamère dans l’entretien accordé à Rue89 Bordeaux. Il déplore une attaque qui n’apporte rien de constructif aux journées d’été de l’EELV. Il le fait savoir sans détours.

Rue89 Bordeaux : Noël Mamère reproche au parti d’Europe Écologie-Les Verts de s’aligner sur la position du gouvernement concernant le projet de loi proposé par Ségolène Royal. Que lui répondez-vous ?

Gérard Chausset : Sur cette question, j’accepte la confrontation d’idées et l’échange politique. On peut avoir des divergences. Je pense même que Noël Mamère a raison, mais Denis Baupin a lui aussi raison dans ce projet de loi. Le projet n’est pas parfait, ni finalisé. Sur le nucléaire, le compte n’y est pas. Mais nous ne sommes pas en position de force depuis notre refus d’adhérer au gouvernement Valls. Nous n’avons donc plus les moyens de bouger les lignes. Mais il ne faut pas oublier qu’il reste un travail parlementaire à faire (NDLR : le projet de loi est soumis au Parlement en octobre).

Sur le nucléaire, nous avons des garanties à avoir. Nous savons que nous sommes face à un gouvernement qui n’est pas anti-nucléaire. La fermeture de Fessenheim est pour nous un point important, et il y en a d’autres, notamment la centrale du Blayais. Mais ceux qui pensent que sortir du nucléaire dans le pays le plus nucléarisé du monde va être facile, ils sont naïfs. C’est un combat très long.

Ce qui me fait réagir, c’est surtout la manière qu’à choisi Noël Mamère pour le dire. Qualifier l’EELV de syndicat d’élus, il oublie qu’il a été député européen, il est à son quatrième mandat de député, il est maire de Bègles, et il est même vice-président d’Alain Juppé à la CUB.

Nous sommes peut-être un syndicat d’élus, mais il est un syndicat d’élus à lui tout seul !

Vous n’avez pas voulu participer au gouvernement Valls, comment faites-vous pour peser sur le débat ?

Je n’étais pas d’accord sur la manière dont ça s’est passé. J’aurais préféré un départ du gouvernement sur un vrai clash politique. Du coup, là, nous nous sommes un peu coupé les bras. Pas la peine de revenir dessus.

Nous allons agir par le biais de notre groupe parlementaire. Autrement dit, il y a une bataille parlementaire sur cette question à mener.

Il faut du coup que tout le groupe travaille dans le même sens. Il ne suffit pas de dire que ce projet n’est pas bon. Quand on l’a dit, qu’est ce qu’on fait ? Il faudrait plutôt pointer les aspects positifs du projet, mais pointer aussi ses insuffisances. Alors plutôt qu’il y ait des critiques publiques, il vaut mieux jouer grouper.

Cécile Duflot vient de sortir un livre très critique sur François Hollande et Manuel Valls. Vous en attendez quoi ?

C’est un buzz politique ! Ce n’est pas ça que les Français attendent. On sait qu’il y a des difficultés pour des élus Verts dans un gouvernement, même socialiste, on sait qu’il y a aussi des trahisons. Mais ce n’est pas important, ça ne m’intéresse pas plus que ça. En tout cas, je ne mettrai pas 17 € pour acheter le livre, bien que Cécile Duflot soit une personnalité politique que j’aime bien et qui a beaucoup de qualités.

Dans notre façon d’agir, nous devons afficher des signaux positifs. Nos actions devraient concerner toute la société française, nous devons proposer des méthodes et des initiatives. Notre écologie doit être positive où on encourage les citoyens à modifier les comportements.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Des Bordelais descendent dans la rue contre l’élargissement du pass sanitaire

par Emma Druelles. 1 001 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux augmente les impôts sur les résidences secondaires

par Victoria Berthet. 6 834 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Vaccination obligatoire : après un tweet aux relents complotistes, le député LFI Loïc Prud’homme s’exprime

par Victoria Berthet. 3 274 visites. 2 commentaires.
×